Le PMSD est interpellé par le rapport de l’Equal Opportunities Commission (EOC), dans lequel l’opinion politique et l’appartenance ethnique occupent le haut du tableau des plaintes. Ce constat, précise Aurore Perraud, vient donner raison au parti qui avait dénoncé le recrutement dans la fonction publique. « C’est une gifle magistrale à nos détracteurs. Le rapport de l’EOC nous donne raison à 100 %. » Le PMSD soutient la demande de l’EOC pour des amendements à la Constitution, lui donnant ainsi la possibilité d’enquêter sur la fonction publique. Par ailleurs, le parti compte envoyer une lettre à l’ambassade des États-Unis pour réclamer l’arrêt des massacres dans la Bande de Gaza.
« Ceux qui disaient qu’Aurore Perraud tirait avec un fizi delo quand je critiquais le recrutement dans la fonction publique ont vu aujourd’hui un bâton de dynamite leur éclater à la figure. » C’est ainsi que la directrice de communication du PMSD interprète le rapport 2014 de l’EOC. Pour elle, les 1 000 plaintes enregistrées en deux ans démontrent qu’une telle commission a toute son importance à Maurice. « Surtout quand on voit que les plaintes sur l’opinion politique et l’appartenance ethnique occupent une place importante. »
Ce constat, ajoute Aurore Perraud, vient donner raison au PMSD et à elle-même sur le recrutement dans la fonction publique. « Surtout quand Brian Glover réitère sa demande pour un amendement à la Constitution, permettant à la commission et au tribunal d’enquêter sur la PSC et la LGSC. Nous soutenons cette demande car ce n’est un secret pour personne que la nation arc-en-ciel n’est pas représentée dans les ministères. »
Aurore Perraud en profite pour tacler ses détracteurs qui l’avaient qualifiée de « communale » et de « rétrograde » suite à ses prises de position à ce sujet. « Je n’ai fait que dire la vérité, Brian Glover lui-même dit qu’il ne faut pas faire des études de statistiques pour savoir qu’il n’y a pas d’égalité de chances à Maurice. Il faut être de mauvaise foi pour ne pas reconnaître qu’il y a un problème. Nous demandons au gouvernement d’arrêter de faire semblant, de se voiler la face. »
La députée bleue ajoute que lorsque le PMSD était au gouvernement, le leader, Xavier-Luc Duval, avait ouvertement soutenu Brian Glover sur la demande d’amendements constitutionnels. « Il avait même augmenté le budget de la commission pour lui permettre de bien faire son travail. »
Dans le même souffle, Aurore Perraud a critiqué le Gouverneur de la Banque de Maurice, Rundheersingh Bheenick pour sa « volte-face » concernant le Monetary Policy Committee. « Cela démontre que Xavier-Luc Duval, en tant que ministre des Finances, avait raison sur la politique monétaire. » Pour elle, cela démontre que « nous n’avons pas un technicien, mais un politicien à la tête de la Banque de Maurice. »
Au sujet du départ de Richard Duval du PMSD, Aurore Perraud laisse entendre que le parti connaît un nouveau souffle que tout le monde n’arrive pas à suivre. « Nous respectons sa liberté », a-t-elle déclaré, avant d’ajouter : « Cela ne nous affecte pas. Nous savons tous qu’il n’est pas le frère de sang de Xavier Duval. »
Par ailleurs, le PMSD se dit solidaire avec le peuple palestinien et soutiendra toute action pour dire non à la violence. Le parti compte écrire à l’Ambassade des États-Unis bientôt pour réclamer « l’arrêt des massacres. »
Le PMSD a également rendu hommage à Élie Michel, des Verts Fraternels, décédé cette semaine.