Le leader du PMSD a organisé une conférence de presse samedi à l’Hôtel Le Labourdonnais. Xavier-Luc Duval a soutenu que Maurice n’est pas en difficulté comme tente de le faire croire l’opposition. Le VPM et ministre des Finances a ainsi renouvelé sa demande de débat sur l’économie aux deux hommes forts de l’alliance MSM-MMM, sir Anerood Jugnauth et Paul Bérenger.
« Ki fer zot pa vini ? » s’est interrogé le leader du PMSD quant à son invitation pour un débat sur l’économie à l’antenne au leader de l’alliance MSM-MMM et à celui des Mauves. Pour Xavier-Luc Duval, les spéculations de sir Anerood Jugnauth, Paul Bérenger et Pravind Jugnauth (leader du MSM) « ne sont que mensonges ». Le VPM et ministre des Finances a soutenu que leur objectif est de déstabiliser le pays et forcer des élections anticipées.
Xavier-Luc Duval a par ailleurs affirmé que « l’économie se porte bien ». « Pensez-vous que j’aurais invité SAJ et Bérenger à venir débattre si je n’étais pas sûr que l’économie va bien ? » a-t-il lancé en renouvelant son invitation. « Kan mo invit sa de-la zot pa vini… Bizin supliye ? » a ajouté le leader des Bleus. Le pays, a-t-il déclaré, « n’est pas en état d’urgence économique ».
Le Grand argentier a qualifié SAJ, Paul Bérenger et Pravind Jugnauth de « prophètes de malheur ». Pour lui, c’est le devoir de chaque citoyen de remédier à la situation. « Nous ne pouvons rester les bras croisés avec une opposition parlementaire qui met l’avenir du pays en danger », a-t-il déclaré. Et d’ajouter : « L’alliance MMM-MSM agit de façon antipatriotique et veut empêcher le gouvernement de continuer son travail ».
Le leader du PMSD a affirmé que l’alliance MSM-MMM veut qu’une tension et une atmosphère électorale constantes règnent dans le pays. « Nous savons tous que l’économie souffre pendant l’année où il y a des élections », a expliqué Xavier-Luc Duval.
« C’est une des stratégies de l’alliance MSM-MMM pour bloquer l’investissement », affirme le ministre des Finances. Personne, dit-il, n’investit pendant la période des élections car il y a toujours des changements économiques et de nouvelles directions quand un nouveau gouvernement prend place. Il a aussi déclaré que Bharat Telecom transformera notre expérience de l’Internet, ce qui aura une répercussion positive sur la société.
Le leader des Bleus a aussi commenté les analyses financières de l’agence de notation Standard & Poor’s qui a placé l’Inde sur negative watch et Maurice sur positive watch. « C’est une autre preuve que le pays va bien. » Concernant la croissance, Xavier-Luc Duval affirme que toutes les instances estiment qu’elle sera cette année entre 3,6 % et 3,8 %. « Les dernières prévisions du Fonds Monétaire International (FMI) en avril 2012 prévoient une croissance de 3,6 % », a-t-il expliqué ajoutant que la croissance en 2005 était seulement de 2,7 % alors qu’il n’y avait pas de crise en Europe. Il a annoncé que 80 % de son budget fonctionne déjà.
Xavier-Luc Duval a également fait état de l’Equal Opportunity Act en vigueur depuis samedi. Selon lui, cette loi encouragera les jeunes diplômés à rester au pays. À une question du Mauricien sur la façon de gérer l’économie de manière pro-capitaliste comme le prétend le MSM, le leader du PMSD a répondu que son budget est très social et « bien écrit ». Le Grand argentier a affirmé vouloir augmenter la qualité de vie et combattre les fléaux comme l’alcoolisme.