Le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, a réclamé la suspension de la licence octroyée par l’Independent Broadcasting Authority (IBA) à Planet FM. Xavier Duval a de plus porté de graves allégations contre un Senior Adviser des Affaires étrangères, arguant que ce dernier s’était vu offrir « Rs 5 million of shares for facilitating the application » pour l’obtention du permis d’opération de cette radio privée.

Le leader de l’opposition a souhaité savoir si des études du marché avaient été effectuées avant l’octroi des permis et si le ministre était au courant de la somme déjà investie par la radio privée pour les besoins d’opération. Le ministre a répondu que « cela n’était pas nécessaire » et que le rôle de l’Independent Broadcasting Corporation est de veiller à ce que les règlements soient respectés par les opérateurs et non d’analyse du marché.

Faisant référence à ce qui est inscrit dans Independent Broadcasting Authority Act, le leader de l’opposition a aussi indiqué que le conseil d’administration de l’IBA devrait être composée d’un minimum de trois membres indépendants lors de l’octroi de permis, alors que, selon lui, au moment de la l’octroie de la la licence à Planet FM, « le board était essentiellement composé de représentants du gouvernement ».

Citant le nom d’Akilesh Roopun, senior advisor au ministère des Affaires étrangères, mentionné sur le document d’application pour la licence d’opération de Planet FM, Xavier Duval a demandé au ministre Sawmynaden s’il était au courant que ce dernier allait devenir directeur de cette société. Le ministre des TIC s’est contenté de répondre qu’il ne connaissait pas cette personne et que ce nom ne figurait aucune par sur ses documents.

« You can’t protect someone so much », a ensuite lancé le leader de l’opposition, demandant ainsi au ministre de demander la suspension de la licence de la radio et une enquête de l’ICAC.

La Speaker de l’Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee, a de ce fait attiré l’attention du leader de l’opposition concernant le fait qu’il ne pouvait faire des allégations contre les personnes qui ne sont pas présentes à l’Assemblée pour se défendre.

Quant au ministre de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation, Yogida Sawmynaden, ce dernier estime qu’il compte laisser d’abord la cour donner son verdict sur le détournement présumé concernant les actionnaires de Planet FM et prendra les actions nécessaires ensuite.

Il indique également qu’une enquête concernant cette affaire a déjà été initiée et confirme que la IBA collabore avec la police pour les besoins de l’enquête. « La IBA prendra les actions nécessaires après l’enquête de la Central CID », ajoute-t-il.

Répondant à Xavier Duval réclamant une enquête sur les sujets évoqués et une suspension éventuelle de la licence de la radio, le ministre a conclut la PNQ en lançant à la chambre : « nous devons décider si nous laissons les travaux de la cour et l’enquête se faire ou suspendre la licence et mettre dans gens (la soixantaine d’employés de Planet FM) à la rue.