La question qui lui a été adressée par le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, en clôture de la Private Notice Question (PNQ) de ce mardi était pourtant simple : pourquoi avoir, en 2014, promis une fourniture d’eau 24/7 à toute la population et avoir réitéré cet engagement il y a deux ans lors d’un meeting, en précisant que ce projet serait concrétisé cette année?

« Etait-ce un mensonge? », a ajouté Xavier-Luc Duval. Mais il devait se heurter à des réponses virulentes qui n’abordent en rien les promesses faites et réitérées à la population concernant la fourniture d’eau.

« It is happening now », a rétorqué le Deputy Prime Minister et ministre des Utilités publiques, Ivan Collendavelloo. « 70% de la population reçoit de l’eau 24/7. Il n’y a pas de mal à être patient », a-t-il poursuivi.

XLD a répété sa question par rapport aux attentes en eau de la population, et ce quelques jours après les manifestations pour l’eau qui ont éclaté à Curepipe.

« Je répète ma question. Seulement deux ans de cela vous avez promis de l’eau 24/7 à la population. Maintenant il y a des complaintes et des manifestations partout à travers le pays. Que dites-vous à la population? Leur avez-vous menti? »

La réponse du DPM est dès lors surprenante.

DPM : Lie is not on this side, stupid laughter is not on this side, 10% is not on this side, fake propaganda is not on this side. They don’t know what is a PNQ. There is no lie.

XLD : Il est très bon en insultes mais pas pour répondre aux questions.

Le leader de l’opposition est, une troisième fois, revenu à la charge avec la même question sous l’oeil de la Speaker Maya Hanoomanjee, qui n’est nullement intervenue face aux répliques du DPM. « You are running out of steam », devait conclure Ivan Collendavelloo, avant que la Speaker ne lance : « Time is over ».

Adrien Duval a alors lancé en direction du DPM : « He is lying ». Ce à quoi la Speaker a rétorqué : « You can’t say that ».