Le nouveau ministre du Commerce Michaël Sik Yuen a répondu en des termes on ne peut plus clairs que les hedging losses d’un montant de Rs 4,7 milliards ainsi que les intérêts de Rs 250 M doivent être payés par les consommateurs. « Il faut bien que quelqu’un fasse les frais. The consumers will pay that amount », a-t-il dit alors que l’opposition manifestait clairement sa désapprobation.
Michaël Sik Yuen, qui répondait à sa première PNQ depuis son arrivée à la tête du ministère du Commerce il y a une semaine, a annoncé l’institution d’un comité pour se pencher sur le rapport soumis par Insight Forensics Services Ltd. La réintroduction du prélèvement de Rs 3 par litre sur le prix des carburants pour couvrir les pertes du hedging n’est pas exclue, a-t-il précisé. Par ailleurs, un vibrant hommage a été rendu à Jean-Claude Augustave, alias Tatave, aussi bien par le Premier ministre Navin Ramgoolam que par le leader de l’opposition Paul Bérenger.
La Private Notice Question d’aujourd’hui a, selon nos renseignements, été posée under protest par le leader de l’opposition. M. Bérenger voulait dans un premier temps que sa PNQ couvre non seulement le rapport d’Insight Forensics Services Ltd, les hedging losses et le risque de contamination des produits pétroliers mais également le riz ration, le ciment et le gaz ménager. Cette démarche a donné lieu à un va et vient entre le leader de l’opposition et le Speaker Kailash Purryag. Ce dernier a finalement tranché en faveur de la limitation de l’étendue de la question et n’a pas autorisé qu’elle touche au riz ration, au gaz ménager et au ciment, etc.