Le leader de l’opposition souhaite voir le Premier ministre faire usage de ses bons offices auprès de la présidente de la République pour la soumission d’un rapport intérimaire de la commission d’enquête sur la drogue.

Le PM maintient que la commission, de par les provisions de la loi, décide de son agenda et de son calendrier de manière autonome

La Private Notice Question du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, pour la séance d’hier, était axée la possibilité d’un rapport intérimaire par la commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ancien juge de la Cour suprême Paul Lam Shang Leen. Face aux réponses fournies par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, il est évident que le suspense est encore de mise au sujet de la conclusion des travaux de cette commission. Il maintient que de par les dispositions de la loi, la commission d’enquête décide de son agenda et de son calendrier de manière autonome. Il a indiqué qu’il n’a pas l’intention d’intervenir auprès de la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, en vue de réclamer au moins un rapport intérimaire. À ce stade, les dépenses encourues pour les Operational Costs de la commission d’enquête sont de l’ordre de Rs 2,2 millions même si les fees du président de la commission d’enquête et de ses deux assesseurs ne seront décidés qu’à la fin des travaux.

Lisez l’article dans son intégralité dans Le Mauricien du 09 décembre.