Elle ne se sépare jamais de son carnet ni de son stylo. À 34 ans, Anoucheka Gangabissoon est une passionnée d’écriture, qu’elle décline en vers et en rimes. Voilà bientôt trois ans que cette habitante de Quatre-Bornes, encouragée par son entourage, partage son univers. Elle vient de publier son troisième recueil de poésie, A poet’s secrets, en vente depuis novembre sur Amazon.
Ce sont ses émotions qu’Anoucheka Gangabissoon a souhaité transmettre autour d’elle. C’est à travers sa plume qu’elle se dévoile aux lecteurs. Se confiant à Scope, cette trentenaire confie : “Je suis une personne introvertie. L’écriture est le seul moyen qui me donne le courage de me mettre en avant. Comme elle prend de plus en plus de place et d’importance dans ma vie, il me semblait important de me faire mieux connaître, de partager ma passion et ma raison de vivre.”
Depuis la parution de son premier livre en 2014, Awakened Fancies, Anoucheka Gangabissoon a vu son passe-temps évoluer au point qu’elle ne peut plus s’en passer. Cette nouvelle publication est donc l’occasion de découvrir un style d’écriture qui a mûri avec le temps. “Avant, j’écrivais pour écrire, pour mettre des mots sur mon subconscient et mon monde imaginaire. Je me sens à présent plus à l’aise d’aborder des sujets comme la spiritualité, l’amour et l’amour mystique.”