Immedia et Ledikasyon Pu travayer viennent de lancer un recueil où Ti bato papye, poème en créole mauricien d’Alain Fanchon, est traduit en 55 langues. Une oeuvre unique qui est une ouverture sur le monde, selon Rama Poonoosamy.
“C’est une publication unique au monde”, dit Rama Poonoosamy de l’agence Immedia. Le poème a été traduit en 55 langues allant du marathi à l’espagnol en passant par le mooré, l’urdu, le macédonien, le bhojpuri, l’arabe ou encore le kreol haïtien. Le recueil est également accompagné d’une traduction en braille et d’un DVD où l’on peut visionner une traduction en langue des signes. À noter que le recueil se compose en fait de 65 traductions puisque certaines apparaissent deux fois sous la signature de personnes différentes. “Une traduction est aussi une oeuvre de création, quand deux personnes traduisent un texte, les deux textes ne seront jamais identiques”, dit Rama Poonoosamy.