Perdu dans des registres     Qui ne sont pas les miens    Chargé de leur déception    Leur regard serpente    me creuse comme une feuille jaune   Ma présence se râle jusqu’à une perdition   Et je deviens fou    Cuver leur regard en moi   Vieilles amertumes en silence  Résonnent en moi   Fini avec leurs exigences   C’est le temps de révolter      Même en silence     Leur regard… au chaudière solaire    M’envoie    Comme un missile sol-air     Basculé      Lors de son acheminement    Eparpillé en mille directions      Inscrit dans un multiple destins     éperdu sans ancrage   C’est le temps de se révolter     Pas si vite     Pas facile    De finir cuver leur exigence     Une grande porosité     Figé entre ma peau   Et leur regard    Figé sur moi    Vissé entre    Ma présence   Et leur regard   Même dans l’absence de L’Autre     Mon firmament    Un ciel chargé à jamais    De leurs rêves inédits     Choisir un nouveau chemin    C’est toujours un acheminement    Vers le déjà vécu      Leurs exigences     M’a façonné d’une autre façon     Mes pas trébuchent     lentement entre la folie     Et ce qui n’est pas encore vrai     Mais déjà vécu     Sous leur regard    Tourne-moi     Comme un tournesol    Tourne-moi vers la planète solaire    Là où leur regard briserait    en mille morceaux     Et enfin je serais hissé de leur moule     Et je serais re-modelé parmi les miettes du chaos.