Poète, écrivain et cinéaste, Maya Angelou s’est éteinte paisiblement après une longue maladie à l’âge de 86 ans. Le monde pleure la disparition d’une figure emblématique de la lutte pour les droits civiques.
Poète, écrivain, cinéaste et actrice afro-américaine, Maya Angelou, dont la mort a été annoncée fin mai, était également une figure de premier plan de la lutte pour les droits civiques aux États-Unis et une proche de Martin Luther King. Maya Angelou “est morte paisiblement chez elle”, à 86 ans, a expliqué sa famille.
Évoquant une “vie d’enseignante, de militante, d’artiste et d’être humain”, elle a salué la “combattante pour l’égalité, la tolérance et la paix”. L’université Wake Forest de Winston-Salem (Caroline du Nord, sud-est) où enseignait l’écrivain, a de son côté évoqué un “trésor national dont la vie et les enseignements ont inspiré des millions de gens dans le monde”.
Personnalité aux multiples talents, récipiendaire de très nombreux prix et distinctions, Maya Angelou avait notamment écrit, sur les conseils de l’écrivain James Baldwin, le best-seller Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage, publié en 1970. Elle y raconte son enfance à une époque marquée par la discrimination contre les Noirs.