On savait que Bulsara était le meilleur finisseur présent sur l’île, mais on croyait One Cool Dude capable de le mater dans cet exercice, surtout vu son jeune âge. Mais il faut toujours respecter ses aînés et la toque rouge de Ramapatee Gujadhur se montra trop forte dans l’emballage final.
On eut droit à un joli Barbé 2015, avec les quatre meilleurs chevaux à l’arrivée. Il faut féliciter tout l’entourage de la casaque bleu électrique et écharpe rouge car il n’est jamais facile de maintenir un compétiteur dans une si bonne condition pendant deux mois, car la dernière course de Bulsara remontait à la quatrième journée. Un grand bravo au fils du sol Jeanot Bardottier – cantonné dans un mutisme qui vient de l’interdiction de son employeur à s’adresser à notre groupe de presse – pour sa belle journée et aussi sa monte remplie de confiance pour une première victoire classique.
Concernant le déroulement de la course, Albert Mooney prit les devants comme on s’y attendait. On vit aussi One Cool Dude vite en jambes pour essayer de trouver une position à la corde. Cependant, Love Struck ne se laissa pas faire et força le favori à faire l’extérieur. Reim n’avait pas démarré rapidement, mais progressa tranquillement en dehors pour prendre position aux côtés d’Albert Mooney. Polar Royale suivait les débats et avait même gêné Captain Firth aux environs des 1400m. Derreck David écopa d’une amende de Rs 30 000 pour cette faute. Bulsara fermait le cortège.
Après les premiers 600m, l’heure fut de jeter un coup d’oeil à notre chronomètre qui indiqua 37”. Ce qui est un bon tempo pour les chevaux de cette valeur. Le meneur évoluait à un bon rythme. S’il est vrai de dire qu’Albert Mooney avait ralenti l’allure, ce qui est normal quand on est en tête de montée, il faudrait ajouter que le tempo monta d’un cran sous l’impulsion de Reim qui, on le savait, était convié à cette tâche et qui ne pourrait pas maintenir le rythme.
On avait remarqué  la position avancée de Love Struck qui, en voulant conserver la corde et empêcher One Cool Dude de se rabattre à l’intérieur, sortit à notre avis de son pas et allait payer de cet effort prématuré dans l’emballage final. Bulsara, lui, resta campé en dernière position, confiant en son accélération finale. One Cool Dude fut le premier à passer à l’offensive à environ 450m de l’arrivée. Polar Royale suivit son mouvement et parvint même à trouver un passage à son intérieur. Le cheval de Gilbert Rousset força le favori à parcourir plus de terrain.
Love Struck, lui, ne put passer la surmultiplié, sans doute quelque peu diminué après son effort du début de parcours. Polar Royale et One Cool Dude furent à la lutte avant que Bulsara ne se mît de la partie. Le suspense fut de courte durée. Bulsara répondit aux sollicitations de son jockey pour prendre ses distances et l’emporter facilement.
Le Barbé 2015 avait livré un beau vainqueur en Bulsara. Ramapatee Gujadhur prenait davantage ses distances en tête du classement des entraîneurs. Jeanot Bardottier resta solide aux commandes chez les jockeys après avoir pris l’avantage au cours de la journée.