La Duchesse 2015 avait souri à un numéro deux, Silver Bluff, la toque jaune de Ramapatee Gujadhur. Le Barbé est une épreuve qui consacre davantage le meilleur cheval et ils se retrouvent tous à la même enseigne, dans le sens où ils ont une ou deux courses dans les jambes. Notre favori est One Cool Dude dont le premier objectif est cette épreuve. Mais rien n’est joué, car ses adversaires ont des arguments à faire valoir.
Ainsi, les courses importantes se succèdent à un rythme accéléré et on est déjà arrivé au Barbé, la deuxième classique de la saison, qui se dispute à poids d’âge sur 1600m. Le plateau est relevé par la présence de vainqueurs de classiques ou semi-classiques. Albert Mooney a épinglé la Princess Margaret Cup la saison dernière. Bulsara est le vainqueur de la Duchesse 2014. Love Struck s’était illustré dans la dernière édition de la Coupe d’Or. One Cool Dude vient d’enlever une épreuve de Groupe 2, alors que Polar Royale n’a pas été ridicule quand il a été confronté aux meilleurs.
Ces quatre chevaux se déclassent quelque peu du lot et si la logique est respectée, la victoire ne devrait pas échapper à l’un d’eux. Mais Reim, qui est précédé d’une excellente réputation, ou encore Abington, qui peut jouer les trouble-fête, ne partent pas battus d’avance. Le public turfiste espère vivre une course à couper le souffle, où c’est vraiment le meilleur qui touchera le but en premier.
Dans toute course, il y a des favoris, des chevaux cotés et des outsiders. Sur le papier, celui qui peut être considéré comme possédant le moins de chance est Captain Firth. Mais ce cheval a déjà réalisé des performances notables et a même remporté une course de groupe. L’éliminer d’entrée ne serait pas une bonne chose, mais il reste désavantagé au handicap.
Les conditions de course sont à prendre en considération, surtout que les entraîneurs Ramapatee Gujadhur et Gilbert Rousset engagent deux représentants dont un qui est capable de mener le peloton. Ces deux engagés, Reim et Albert Mooney, risquent de se gêner mutuellement car on ne voit pas l’un d’eux laisser l’autre imposer sa loi à sa guise. On est d’avis qu’ils devraient s’effacer dans l’emballage final. Mais l’un d’eux, surtout Albert Mooney, qui se retrouve seul en tête à la faveur d’une meilleure ligne, pourrait jouer un mauvais tour aux favoris, d’autant qu’il a paru sur la montante cette semaine à l’entraînement. Reim, à notre avis, ne paraît pas en mesure d’aller jusqu’au bout sur 1600m à cet instant de la saison.
Sur ce qu’on a pu voir à l’entraînement ces derniers jours, il ne fait pas l’ombre d’un doute que les entraîneurs Ramapatee Gujadhur et Gilbert Rousset font plus confiance à Bulsara et Polar Royale.
Bulsara sur sa fraîcheur
Bulsara peut paraître désavantagé par le fait qu’il n s’est pas représenté en compétition depuis presque deux mois. Mais son entourage a su prendre les dispositions nécessaires pour le maintenir dans sa condition optimale pour défendre crânement ses chances. Du reste, on a pu s’en apercevoir car il affiche une condition splendide et demeure un ou sinon le meilleur finisseur du lot.
En ce qui concerne Polar Royale, si on regarde de plus près sa prestation dans la Coupe d’Or 2014 et aussi sa course de la 4e journée, quand il avait été battu par Bulsara, son jockey saura prendre les mesures nécessaires pour que sa monture conserve toutes ses chances. C’est-à-dire lui demander de produire son effort au bon moment.
Ces deux chevaux ne sont pas les seuls à pouvoir animer la ligne droite finale. One Cool Dude est aussi connu pour être un très bon finisseur. Il a donné un aperçu de ses capacités fin mai dernier, quand il était parvenu à reprendre Love Struck bien qu’il ne paraissait pas au top de sa forme. Ricky Maingard a fait ce qu’il faut pour l’amener à son meilleur niveau et sa condition splendide n’est pas passée inaperçue. One Cool Dude est l’une sinon la meilleure acquisition de 2015 et il se pose comme un digne remplaçant de Tales Of Bravery, qui avait échoué de peu dans cette même course la saison dernière.
La bonne première ligne de Love Struck
Love Struck, lui, devrait être plus à l’aise avec les 100m additionnels que lors de sa dernière tentative. On peut aussi dire que Patrick Merven saura donner les instructions pour que son nouveau protégé obtienne le meilleur parcours pour ne pas faire plus de terrain car il avait fait les extérieurs dans la dernière courbe dans la Coupe d’Or 2014 et lors de sa dernière tentative. Ce cheval a hérité du numéro un à la corde. Il est sur la montante si on se fie à ses derniers galops et aura du répondant, même s’il sera associé à Swapneel Rama suite au retrait forcé de Cédric Ségeon, qui n’a pas obtenu le feu vert des autorités pour continuer son aventure au Champ de Mars.
Reste Abington, qu’on n’attendait pas voir concourir à ce niveau, mais qui peut arguer qu’il aurait pu terminer plus proche de One Cool Dude à sa dernière sortie s’il avait pu obtenir un meilleur parcours en ligne droite. Il est quelque peu désavantagé au niveau du handicap, mais peut réaliser une belle performance si les conditions sont en sa faveur.
Notre analyse de cette classique nous pousse à accorder un léger avantage à One Cool Dude. Les autres places du quarté devraient être disputées par Polar Royale, Bulsara et Love Struck.