poste de police Pointe-aux-Canonniers

La CID de Grand-Baie a mis la main sur Stephan Jean Alex Jolicoeur, soupçonné d’avoir commis un vol avec violence sur une habitante de Pointe-aux-Canonniers âgée de 57 ans. Le suspect a bénéficié de la complicité de l’employée de maison de la quinquagénaire, une dénommée Sabine Katherine Jean, qui a elle aussi été appréhendée hier. C’est vers 10h que les faits se sont produits au domicile de la victime.

Alors qu’elle se trouvait dans sa chambre, elle a été surprise quand un inconnu a bondi de son armoire pour l’agresser. Stephan Jolicoeur, qui était en possession d’un couteau, a vite maîtrisé la propriétaire de la maison et l’a ligotée sur une chaise avant de faire main basse sur des objets de valeur et des bijoux. Le préjudice s’élève à Rs 100 000. Aussitôt son forfait accompli, il a pris la fuite. La victime doit son salut à sa belle-fille, une policière qui rentrait après avoir déposé son enfant à l’école. La jeune femme a aperçu la maison en désordre et la quinquagénaire qui se débattait avec la chaise.

Elle a alerté ses collègues ainsi que la CID de Grand-Baie. L’équipe du surintendant Beeharry s’est rendue sur place et, après une rapide inspection des alentours, les policiers ont retrouvé Stephan Jolicoeur dans une maison abandonnée avec les objets volés en sa possession.

Ce dernier a été positivement identifié par la victime. Le malfrat a été conduit au bureau de la CID, à Grand- Baie, pour un interrogatoire lors duquel il est vite passé aux aveux. Il a incriminé Sabine Katherine Jean, qui selon lui, a donné des détails sur la maison et à quel moment la propriétaire serait seule. Et d’ajouter que l’employée de maison lui a également indiqué où il devait passer pour entrer. Celle-ci a été arrêtée à son tour et devait avouer son crime.

Ils ont été placés en détention dans la soirée et sont attendus au tribunal de Pamplemousses vendredi pour leur inculpation provisoire. Stephan Jolicoeur n’est pas un inconnu de la police, ayant déjà été arrêté dans le passé pour un autre cas de vol. Après avoir purgé sa peine, il était sorti de prison en mars de l’année dernière.