De nombreux résidents de Morcellement Rey, un des quartiers de Pointe-aux-Sables, ont convoqué une réunion dans la soirée d’hier à l’église Sainte Marie Madeleine pour dénoncer les activités d’une fonderie. Étaient notamment invités, les cinq députés de la circonscription N° 1, Grande-Rivière-Nord-Ouest/Port-Louis Ouest, et deux élus habitant la région.
Le ministre Alain Wong, les députés Patrice Armance, Veda Baloomoody, Danielle Selvon et Jean-Claude Barbier et également deux autres parlementaires résidents de la région, la PPS Marie Claire Monty et Thierry Henry, avaient été invités par les habitants, qui entendaient dénoncer les activités de la fonderie Tradeway International, qui s’est installée dans la zone industrielle avoisinant La Tour-Koenig. La réunion avait pour but de mettre les élus devant leurs responsabilités en tant que parlementaires face à la pollution de l’air qui émane de cette fonderie et qui incommoderait le quotidien de ces habitants. Si Patrice Armance et Danielle Selvon étaient présents, le ministre Alain Wong, qui rentre de Rodrigues ce matin, s’est fait représenter par une conseillère, tandis que les autres parlementaires étaient absents ou se sont excusés.
« Nous subissons presque tous les jours une forte odeur de soufre, surtout pendant la nuit et nous n’arrivons pas à dormir même avec les fenêtres fermées », a témoigné un habitant de la localité. Une femme a laissé entendre que son fils de six ans a été admis à l’hôpital avec des problèmes respiratoires. Cette rencontre organisée par la Morcellement Rey Welfare Association ainsi que le Neighbourhood Watch de Petit Verger et La Plateforme Citoyenne, était de nature interactive pour que les députés de l’Assemblée nationale puissent prendre position.
Les habitants réclament que les permis obtenus par cette fonderie soient revus par les autorités concernées vu qu’elle les perturbe. Ils déplorent également le fait que Tradeway International emploie principalement des étrangers et non pas des Mauriciens dans le voisinage.
Intervenant à tour de rôle, les députés Armance et Selvon ont pris l’engagement de faire tout ce qui est en leur capacité pour chercher des éclaircissements à ce sujet au Parlement. La nouvelle recrue du MMM, Danielle Selvon, a laissé entendre qu’elle compte soulever la question à l’ajournement des travaux parlementaires du jour auprès du ministre de la Santé. La conseillère du ministre Alain Wong, pour sa part, a affirmé que ce dernier suit cette affaire de près.