L’inauguration de Résidence-Rubis, un nouveau complexe résidentiel à Pointe-aux-Sables, a eu lieu vendredi en présence de 24 familles bénéficiaires et des instances gouvernementales responsables du projet. Situé à quelques pas de la mer, ce quartier est doté d’un jardin d’enfants, d’une unité de logements et d’un boulodrome. Étaient présents le ministre de l’Environnement et de la Fonction publique Alain Wong ainsi que le ministre du Logement Showkutally Soodhun.
Avec des revenus mensuels variant de Rs 6 200 à Rs 20 000, 24 familles sont désormais bénéficiaires de maisons à Résidence-Rubis, Pointe-aux-Sables. Ce projet, qui a vu le jour peu après les élections générales de 2014, a pris approximativement 18 mois pour se concrétiser. Le ministre du Logement, Showkutally Soodhun, s’est dit « impressionné » par le travail accompli. « Pa enn rezidans sa, me enn kanpman », a-t-il déclaré. Son souhait de voir les habitants de cette région « vivre dans la paix et l’harmonie » a également été exprimé. Showkutally Soodhun donne la possibilité d’agrandir les maisons mais rappelle que « le contrat interdit formellement » de les vendre. De son côté, le ministre de l’Environnement et de la Fonction publique, Alain Wong, a souligné avoir « tenu la promesse faite envers les habitants de Pointe-aux-Sables » lors de la campagne électorale. Il espère que cette infrastructure reste en bon état.
Lors de son discours, Gilles L’Entété, Managing Director de la NHDC Ltd, a souligné l’importance de « respecter le bien commun offert en étant des citoyens modèles ». À cet effet, les propriétaires des résidences auront des règles à respecter, comme de ne pas agrandir leurs maisons sans un permis octroyé par la municipalité de Port-Louis ou encore de suivre les plans disponibles pour l’agrandissement des lieux afin d’être conformes aux règles en vigueur dans ce quartier résidentiel. Afin de veiller qu’aucune règle ne soit enfreinte, Gilles L’Entété a proposé aux bénéficiaires d’instaurer une association entre propriétaires dans le quartier « pour veiller à ce que tout se passe bien » et que « toutes infractions soient rapportées ».
Les 24 familles bénéficiaires, quant à elles, ont une période de 35 ans pour rembourser leur habitation. À noter que les prix des maisons ont été ajustés aux différentes bourses et que les facilités de paiement varient, dépendant du contexte. Résidence Rubis est également dotée d’un jardin d’enfants, d’un terrain de pétanque, d’une unité de logements.