Le Syndicat des pêcheurs a organisé hier, une manifestation pacifique devant l’hôtel Grand Azuri à Haute Rive, Roches-Noires. Ils reprochent à l’hôtel d’avoir causé des dommages à l’environnement lors de l’aménagement d’une plage. Ce que réfute la direction de l’hôtel.
« Haute Rive était jusqu’ici une région vierge avec ses mangroves et riche en biodiversité. L’aménagement de cette plage vient bouleverser notre écosystème », avance Judex Rampaul, président du Syndicat des Pêcheurs.
Hier, les pêcheurs de la région ont aménagé des pirogues à partir de Pointe des Lascars, pour aller protester devant l’hôtel. Mais une fois sur place, les policiers leur ont bloqué l’accès à la plage. Ils ont alors déroulé leurs banderoles et brandi leurs pancartes à partir des pirogues.
La direction de l’hôtel, de son côté, a fait comprendre que les travaux ont été réalisés dans le respect de l’environnement et qu’« aucune plante n’a été enlevée. » De même, on a laissé entendre que la plage était accessible à tous, alors que les pêcheurs venaient justement de se faire rabrouer par les policiers.