Le Bureau du Directeur des Poursuites Publiques a émis un communiqué hier après-midi pour s’appesantir sur le fait que l’indépendance des fonctions du DPP est garantie par les dispositions de la Constitution. Il s’est également appuyé sur les normes de l’International Association of Prosecutors et des United Nations Guidelines on Role of Prosecutors pour justifier « toute participation dans des débats concernant la loi, l’administration de la justice et la promotion et la protection des droits de l’homme ».
La publication de cette correspondance fait suite à des commentaires du leader du MMM, Paul Bérenger, au sujet des observations du DPP sur l’immunité accordée au président de la république par la Constitution. Ci-dessous la lettre du DPP :