Image d'illustration

Cela se passe actuellement au poste de police de Grand- Baie. Des policières y étant affectées effectuent quotidiennement une mini-course. Détrompez-vous, ce n’est pas de l’exercice physique ou encore moins à des fins de shopping, mais pour aller soulager une envie pressante !

Selon nos renseignements, les toilettes du poste de police réservées aux dames ne sont en effet pas fonctionnelles depuis quelques jours. Outre l’odeur nauséabonde qui a envahi le poste, les policières font face à un deuxième inconvénient : elles n’ont d’autre choix que de se ruer au centre commercial de la localité pour utiliser les toilettes.

Et quand la situation ne le leur permet pas, elles doivent “vey seke” que les toilettes réservées aux hommes soient libres pour pouvoir enfin… les utiliser.