Selon les chiffres officiels, en 2017 un total de 2 568 contrevenants ont été pris dans les filets de la police de l’environnement pour le délit de Illegal Littering. De janvier à mai 2018, les chiffrent tournent autour de 1 146.

Pour un premier délit, les pollueurs sont passibles d’une amende de Rs 500 à Rs 2 000. Pour un deuxième délit, l’amende ne dépasse pas Rs 10,000 avec un terme d’emprisonnement d’un an. “Par ailleurs, le problème de déversement illégal est proéminent, souligne l’inspecteur J.N. Brasse.

C’est fait au détriment de l’environnement sur des terrains privés.” Vu la difficulté de prendre les pollueurs en flagrant délit, seulement une dizaine de contraventions ont été enregistrées l’année dernière. L’amende tourne entre Rs 5 000 et Rs 15 000 pour un premier délit. “Nous sommes très présents sur le terrain”, rappelle notre interlocuteur.

Un appel est lancé au public pour aider cette unité en rapportant les cas à travers les autorités locales ou à travers la hotline de la police de l’environnement : 210 51 51/210 52 52.