Les limiers de la Major Crime Investigation Team (MCIT) et des membres du CID du Nord et du Sud de l’île se retrouvent avec du pain sur la planche ce dimanche. Deux cas de meurtre à élucider, dont le cadavre d’une femme enveloppé dans un sac en plastique retrouvé dans un terrain vague à Plaine-Champagne et le corps d’un homme en état de décomposition avancé placé dans un freezer au beau milieu d’un dépotoir à Belmont, Goodlands.
A ce stade, la police tente d’établir formellement les identités des  victimes en procédant à un contrôle de tous les cas de personnes manquantes rapportés à la police au cours de ces trois derniers. Dans le cas du meurtre de Belmont, le médecin-légiste, le Dr Chummun, après un premier constat sur place, est arrivé à la conclusion que la mort remonte à environ deux ou trois mois.
La victime, qui était âgée entre  et 30 et 40 ans, avait été placée dans un drap avant d’être dissimulée dans un freezer abandonné sur un dépotoir à l’endroit dit Belmont. La police avait été alertée ce matin par un passant, dont l’attention avait attirée par la présence de ce freezer à cet endroit. En soulevant, il devait en faire la découverte macabre.
Le cadavre a été transporté à la morgue où une autopsie était en cours en début d’après-midi en vue de déterminer la cause du décès.
Interrogé en début d’après-midi, l’assistant commissaire de police, l’ACP Yousouf Soopun, a déclaré que les limiers de la MCIT, qui travaillant en étroite collaboration avec les membres du CID de ces deux régions, sont à pied d’oeuvre en vue d’élucider ces deux cas macabres dans les meilleurs délais. « Nous travaillons sur des pistes et des indices qui devront rapporter des résultats très bientôt », a-t-il ajouté sans révéler d’autres détails.