La polémique fait rage au sein de l’opposition parlementaire au sujet des missions officielles à l’étranger. Après le leader de l’opposition Paul Bérenger et la Speaker de l’Assemblée nationale Maya Hanoomanjee, qui croisent le fer sur le choix des parlementaires pour faire partie des missions officielles, le Mouvement Patriotique, par la voix du député Jean-Claude Barbier, s’est joint au concert de protestations. Pour ce parti de l’opposition, la présidente de l’Assemblée ne fait qu’agir dans le bon sens.
« Mme la Speaker ne fait tout simplement que corriger une injustice. Une injustice qui n’a que trop duré avec Paul Bérenger en tant que leader de l’opposition. Cela fait plus d’une année que le Mouvement Patriotique fait partie de l’opposition et à ma connaissance, aucun membre de ce parti n’a été choisi par le leader de l’opposition pour des missions à l’étranger. Contrairement à auparavant, où il y avait un bloc de l’opposition à l’Assemblée nationale, aujourd’hui, nous en avons trois et avec les deux, plus forts numériquement que le MMM. Quoi de plus normal de voir la Speaker intervenir car si le leader de l’opposition avait agi de manière démocratique, il ne devrait pas y avoir litige », déclare Jean-Claude Barbier.