Réagissant aux commentaires du président de la République sir Anerood Jugnauth dimanche à la Hindu House, le vice-Premier ministre et ministre des Services publics Rashid Beebeejaun a fait parvenir à la rédaction du Mauricien le communiqué suivant :
Au cours d’une cérémonie qui s’est tenue à la Hindu House dans le cadre des célébrations du 44e anniversaire de l’indépendance, le président de la République est intervenu au micro pour déclarer : « Avec 35 % d’augmentation lors de l’eau qui ou servi et ou waste water abé banne bill pé flambé. Ziste l’année dernière environ 8 000 familles so connexion fine coupé… »
Il est important d’apporter les précisions suivantes afin que le public ne soit pas induit en erreur. En effet, l’augmentation de l’eau n’a pris effet qu’à partir du 1er janvier 2012 et non l’an dernier.
Dans le souci de protéger les plus vulnérables, le gouvernement a pris la décision d’exempter tous les utilisateurs jusqu’à 10 mètres cubes d’eau par mois de toute augmentation, c’est-à-dire plus de 100 000 familles.
Deuxième inexactitude. Les déconnexions pour non-paiement de factures en 2011 s’élèvent à 5 700 utilisateurs et non 8 000 comme affirmé par le président.
D’autre part, il est intéressant, afin de rafraîchir la mémoire de tout un chacun, de noter que pendant la période 2001-2004, le nombre de déconnexions s’élevait à PLUS de 12 000 ABONNÉS annuellement. Cela représentait 4 % des abonnés alors qu’en 2011 le nombre de déconnexions s’élevait à 1,7 %.
Il est malheureux que le président de la République n’ait pas eu la rigueur de vérifier les faits avant de faire certaines de ses déclarations. Nous laissons au public le soin de ses propres conclusions sur cet état de choses.
20 mars 2012