Le bureau politique du MMM se rencontrera désormais les vendredis, soit à la veille du comité central et de la conférence de presse hebdomadaire
Les dirigeants du MMM se réuniront donc cet après-midi. Il devrait être question du discours du Budget, présenté par le ministre des Finances lundi dernier, et de la réplique de l’opposition mardi prochain. Il reviendra à Reza Uteem d’ouvrir les débats. Lors d’une première analyse lundi dernier, le leader de l’opposition avait qualifié de « décevant » le premier Budget de l’Alliance Lepep. Il a estimé que les propositions faites par le ministre des Finances Vishnu Lutchmeenaraidoo ne permettront pas d’atteindre les objectifs de croissance fixés pour l’année prochaine, à savoir un taux de l’ordre de 5,7%. Paul Bérenger a également déploré que, malgré que le budget capital ait enregistré une baisse, le gros des investissements ait été confié au secteur privé. Le MMM a de plus déploré le fait que « toute la lutte contre la pauvreté, qui se doit d’être une préoccupation gouvernementale, ait été confiée au secteur privé » alors que la liste des projets prioritaires dans lesquels les entreprises du secteur privé étaient tenues à engager des fonds dans le cadre du Corporate Social Responsibility a été abolie.
Le BP du MMM devrait aussi s’intéresser au jugement de la Cour permanente d’arbitrage dans le cadre de la Convention des droits de la mer. Cette question avait fait l’objet d’une Private Notice Question du leader de l’opposition vendredi dernier. Elle devrait revenir sur le tapis à la réunion des dirigeants mauves et à la conférence de presse prévue pour demain matin.
Agalega pourrait être un sujet évoqué au BP du MMM cet après-midi. L’archipel mauricien devait initialement faire l’objet d’une PNQ du leader de l’opposition vendredi dernier. Elle a été évincée par l’archipel des Chagos dans le sillage du jugement de la Cour permanente d’arbitrage. Agalega est revenu avec force dans l’actualité à Maurice et en Inde dans le sillage du passage du Premier ministre indien Narendra Modi à Maurice le 12 mars dernier. Le leader du MMM a  déjà fait comprendre son intention d’amener le Premier ministre à éclaircir la situation en raison des rumeurs diverses au sujet des intentions de l’Inde concernant Agalega. Un accord de principe sur le financement par l’Inde de la construction d’une nouvelle piste d’atterrissage et des facilités portuaires pour permettre aux navires d’accoster a été signé entre Maurice et l’Inde. Alors qu’à Maurice, on insiste sur le fait que l’aide indienne est mentionnée depuis longtemps et qu’il n’y a rien de soupçonneux, la presse indienne, en revanche, continue de parler de bail conclu entre l’Inde et Maurice. C’est le cas pour la publication The Week dans son édition en date du 26 mars. L’auteur se réjouit du succès de la visite de Narendra Modi dans les îles de l’océan Indien, notamment aux Seychelles, à Maurice et au Sri Lanka. La visite prévue aux Maldives avait été annulée en raison de l’arrestation de l’ancien Président de cet archipel, Mohamed Nasheed. La situation dans cet archipel a été dénoncée par le MMM dans le cadre d’un communiqué publié à ce sujet la semaine dernière. L’hebdomadaire souligne que « India formally announced the leasing of the Assumption Island from Seychelles et the Agalega Island from Mauritius, where it plans to set up listening and security posts ». Même si cette affirmation n’a pas été confirmée, il est intéressant de constater que ce genre l’allusion revient régulièrement dans la presse indienne.
Il se pourrait que le BP mauve offre un gâteau à Paul Bérenger, qui a célébré ses 70 ans hier. À ce propos, le comité régional de la circonscription No 19 a prévu d’organiser une réception à 19 h lundi prochain. Le leader de MMM devrait à cette occasion s’adresser aux invités.