Après avoir dénoncé la future alliance PTr-MMM dans les médias, Ivan Collendavelloo poursuit sa campagne sur le terrain. Depuis cette semaine, il anime des réunions d’explications devant un public de militants du MMM et avec comme invité Anil Gayan. Selon Ivan Collendavelloo, des tentatives d’intimidation ont été faites pour empêcher les militants d’assister à ses réunions. À Surinam mardi dernier, un député mauve aurait fait du porte-à-porte pour dissuader les militants d’aller l’écouter, tandis que vendredi à Rivière du Rempart, un ministre travailliste est intervenu pour empêcher qu’il dispose d’une salle.
En dépit de ces tentatives avortées, Ivan Collendavelloo se dit satisfait de ses réunions et surtout du fait que ce sont les militants mauves qui sont venus l’écouter et discuter avec lui et son invité, Anil Gayan. En dépit des attaques, surtout des travaillistes, Ivan Collendavelloo a décidé de continuer sa série de rencontres d’explications avec les militants des différentes régionales. Lundi, il sera à Flacq au collège Modern et quelques jours plus tard, il animera une réunion dans la circonscription n°6.
 Interrogé sur la possibilité que ces réunions d’explications débouchent sur la création d’un parti politique, Ivan Collendavelloo a répondu que c’était “une question qui allait de plus en plus se poser au cours des prochains jours.” Questionné sur le fait que Dan Maraye aurait rejoint son groupe, Ivan Collendavelloo a répondu : “Mais de quel groupe parlez-vous ? Il n’existe pas. Pas encore. En ce qui concerne Dan Maraye, que je connais depuis des années, je confirme qu’il a pris contact avec moi et que nous discutons de l’évolution de la situation politique.”