Le Premier ministre, Navin Ramgoolam, prendra la parole à la tribune des Nations unies en début de soirée, samedi prochain (heure de Maurice). Il a quitté le pays à destination de New York, vendredi, avec un transit ce week-end à Londres. Le programme du chef du gouvernement en marge de l’assemblée générale annuelle des Nations unies débutera dès mardi avec sa participation aux délibérations de laClinton Global Initiative et comprendra une série d’entretiens bilatéraux, notamment avec ses homologues indien, srilankais et malais.
À ce stade, très peu d’indications ont filtré quant à la teneur de l’intervention de Navin Ramgoolam à l’assemblée générale des Nations unies. Mais tout semble indiquer qu’il ne manquera pas de soulever la question de la souveraineté de Maurice sur l’archipel des Chagos. Ce sera une occasion de remettre à l’agenda de la politique internationale cette décision unilatérale de la Grande-Bretagne démembrant le territoire de Maurice avant la prochaine échéance menant à une éventuelle reconduction du bail entre Londres et Washington.
Aux termes du bail initial de l’archipel des Chagos et de l’installation de la base nucléaire et militaire des Américains, Washington et Londres ont le devoir de faire connaître, dès l’année prochaine, leur décision sur les Chagos avant l’échéance de 2016, date à laquelle expirera le premier bail. Dans la conjoncture politique internationale et notamment au Moyen-Orient, des observateurs politiques affirment nullement être surpris si ces deux superpuissances décident d’un renouvellement de cette présence américaine dans l’océan Indien.
Pour Maurice, l’assemblée générale des Nations unies de cette année représente une « Window of Opportunity« ‘ pour réitérer le droit légitime de la revendication à la souveraineté nationale sur l’archipel. Dans son discours, le PM devrait passer également en revue la situation sur le plan international de même que des développements au niveau de la région.
Dès son arrivée à New York, Navin Ramgoolam participera, mardi, à la réunion annuelle de la Clinton Global Initiative. Il est un des chefs de gouvernement à être invités par l’ancien président Bill Clinton à participer de manière régulière aux discussions de cette fondation à but humanitaire, philanthropique et écologique ayant levé plus de 500 M de dollars en 10 ans.La Clinton Global Initiative a pour objectif de combattre la pauvreté, le paludisme et le sida en Afrique.
Toujours mardi prochain, le PM sera reçu par le Président américain et Michelle Obama, lors d’une réception, pour marquer le coup d’envoi des travaux annuels de l’ONU avant de se rendre au dîner officiel de la Clinon Global Initiative. Outre sa participation à la United Nations General Assembly Reception et au déjeuner offerts par le secrétaire général Ban Ki Moon, il participera à la réunion de l’Internationale Socialiste.
Navin Ramgoolam prévoit également un tête-à-tête à New York avec son homologue indien, Manmohan Singh, pour faire un tour d’horizon de l’état de la coopération indo-mauricienne et de la situation dans cette partie de l’océan Indien. Le prochain sommet des chefs de gouvernement du Commonwealth (CHOGM) au Sri Lanka, cette année, sera à l’ordre des discussions avec le chef du gouvernement de ce pays. Après le Sri Lanka, Maurice abritera le prochain CHOGM en novembre 2015.
Le renforcement des relations entre Maurice et la Malaisie sera privilégié lors de la troisième série de Bilaterals avec les dirigeants de la Malaisie. Des discussions à haut niveau sont prévues avec des membres du gouvernement du Kazakhstan à la demande des autorités d’Astana.