Lors d’un point de presse hier au centre Marie Reine de la Paix, l’animateur du Front Libération National (FLN), Ismael Nazir, s’est attardé sur le sort des « casseroles » de Lalyans Lepep, notamment en ce qui concerne les scandales qui ont secoué le mandat précédent du Premier ministre et leader du Mouvement socialiste militant (MSM), Pravind Jugnauth. Parmi figurent les affaires du multimilliardaire angolais, Alvaro Sobrinho, ou encore l’affaire de passeport délivré au trafiquant de drogue Mike Brasse.

« Qu’est-il devenu de l’affaire Sobrino où de hautes personnalités de l’État, qui auraient reçu voitures et autres faveurs ? Pe zwe bliye ar nou. Qui couvre qui ? » s’est demandé Ismael Nazir. Il demande ainsi aux députés de l’opposition de réclamer des réponses sur ces dossiers controversés à la rentrée de l’Assemblée nationale. Et de réclamer aussi des éclairages sur le trou financier identifié à la State Bank Of Mauritius.

Ismael Nazir a aussi commenté le rôle de la base militaire de Diego Garcia dans une éventuelle guerre entre l’Iran et les États-Unis. Selon lui, même si le président américain Donald Trump n’a annoncé aucune escalade militaire jusqu’ici, le risque demeure « très élevé » qu’éclate, dans les semaines et les mois à venir, une agression à plus grande échelle des États-Unis contre l’Iran, provoquant un embrasement de toute la région. « Va-t-on assister donc, impuissants, au bombardement de l’Iran par des bombardiers stratégiques américains B52 basés à Diego Garcia ? » se demande Ismael Nazir.

Quant au secrétaire du FLN, Amika Bhujun, il a est revenu sur les lettres envoyées à la commission anti-corruption pour faire étalage des bribes électoraux du leader de L’Alliance Morisien durant la dernière campagne. « Le FLN a écrit à l’ICAC pour qu’une enquête soit ouverte sous les sections 4,2, 9 et 11 de la Prevention of Corruption Act. Point d’avis de réception de la lettre jusqu’ici ! Cette lettre va-t-elle mourir comme la Task Force sur la Commission Lam Shang Leen ? », s’est-il demandé.