Le Premier ministre, Navin Ramgoolam, et le leader de l’opposition et du MMM, Paul Bérenger, se rencontreront de nouveau jeudi en vue d’approfondir les discussions sur la réforme électorale mais plus précisément sur la II e République. D’autres rencontres sont à prévoir si nécessaire alors qu’une réunion cruciale du Bureau Politique du MMM est annoncée pour lundi prochain. C’est ce qui découle des délibérations de cette dernière instance dirigeante de ce mardi après-midi. Le leader du MMM s’est dit « bien triste ce seki ine arrive Ivan Collendavelloo ». Il affirme être prêt à une rencontre avec Ivan Collendavelloo, qui a soumis sa démission des instances du MMM tout en restant « militant ».
Commentant l’évolution de la situation politique depuis la Cooling Off Period de mardi dernier, Paul Bérenger a confirmé que les discussions avec le Premier ministre sur la réforme électorale ont été presque bouclées et « sont arrivées très loin au chapitre de la II e République ». La nouvelle séance de travail annoncée pour jeudi devra permettre aux deux leaders politiques d’aller de l’avant avec la Roadmap pour la II e République, qui devra être soumis à l’électorat lors des prochaines élections générales anticipées.
Si la prochaine réunion ne suffira, Navin Ramgoolam et Paul Bérenger pourront se rencontrer de nouveau entre jeudi et lundi avec le leader du MMM « reporting progress » sur les discussions lors de la réunion du bureau politique de lundi prochain. Lors de ces délibérations, les dirigeants du MMM devront prendre connaissance du Package politique en discussions de même que le tableau de bord dressés par les deux leaders. Le projet de II e république porte sur un système de partage de pouvoir entre le président de la république et le Premier ministre de même que des mesures pour un approfondissement de la démocratie et du système de protection des Droits de l’Homme de même que dans le domaine de la lutte contre la fraude et la corruption.
Le leader du MMM est également revenu sur le fait que les trois options restent encore ouvertes par rapport aux prochaines élections, soit faire cavalier seul dans une lettre à trois, soit en partenariat avec une formation politique ou soit alliance avec le PTr dépendant de ce qu’il adviendra de la réforme électorale et des discussions autour de la II e République. Le prochain rendez-vous de Clarisse House, jeudi, sera encore plus déterminant.