Le Premier ministre a déclaré hier, avant l’inauguration du Schoenfeld Bypass à Rivière-du-Rempart, qu’un pays est gouverné par la stabilité politique et non par des palabres, des faussetés et des mensonges. « Certains pensent que le gouvernement deviendra instable, mais il ne le sera pas ! Mo pou revini ankor », a dit Navin Ramgoolam.
« San zot nou pa la, mem si nou ena vision. Mo koner mo kapav kont lor zot », a lancé hier Navin Ramgoolam aux habitants de Rivière-du-Rempart et des régions avoisinantes venus assister à l’inauguration du Schoenfeld Bypass. Des propos du Premier ministre prononcés dans le cadre de l’ébullition de la marmite politique avec l’affaire MedPoint, la sortie du MSM du gouvernement, les tractations politiques en cours et les contestations au sein même du Parti travailliste, en particulier dans la circonscription Port-Louis Nord / Montagne-Longue (No 4).
Le Premier ministre a auparavant fait état de plusieurs mesures du gouvernement en vue d’améliorer la sécurité routière à Maurice. Des mesures qui peuvent être « impopulaires », selon Navin Ramgoolam. « Me nou pa get popularite, nou bizin guet ki nou fer dan lintere pei. » Il a aussi précisé que « le développement touche les villes et villages et aucun n’est abandonné ». « Chaque village et chaque citoyen doivent se sentir partie prenante du processus de développement. »
Le chef du gouvernement a d’ailleurs rappelé la création d’un Driving Education Centre, comme il en existe au Canada que son conseiller spécial Ben Buntipilly visitera bientôt. Le centre construit à Highlands sur un terrain de 20 arpents est destiné aux futurs chauffeurs, cyclistes et piétons. « Ena dimoune met enn ti lamone dan lanvelop. Sa li danzere sa. En Angleterre, si ou esey bribe ou al dan prizon », a souligné Navin Ramgoolam.
Un expert en la matière a été recruté pour diriger la Driving Test Authority, a annoncé le Premier ministre. Les nouveaux chauffeurs devront installer une plaque sur leurs véhicules pendant au moins une année afin d’indiquer qu’ils viennent d’avoir leur permis de conduire. De plus, le permis à points sera introduit et la loi sera amendée « pou ban ki fer aksidan pal kasiet dan klinik prive ».
Concernant le développement routier, Navin Ramgoolam a parlé des routes qui sont actuellement en construction ou qui le seront bientôt pour décongestionner la circulation dans le pays. Il a souligné qu’environ Rs 30 milliards seront dépensées pour ces routes. « Nous investissons autant d’argent pour non seulement améliorer la circulation routière mais aussi pour la sécurité sur nos routes. Il y a trop d’accidents ! » a-t-il dit. Et d’ajouter : « Il y a un mort sur 10 000 accidents en Angleterre, 1.1 mort en Suède, 0.9 mort en Australie et 4.8 morts pour le même nombre d’accidents à Maurice. »
Le ministre des Infrastructures publiques et du Transport intérieur a pour sa part nié que le Premier ministre « anpes so ban minis travay ». « Au contraire, il nous donne trop de liberté pour travailler. Zame li pa diman nou ki fer nou fer tel travay, li diman nou kouma nou pe fer li », a soutenu Anil Baichoo.