Le leader du Mouvement National Mauricien (MNM), Serge Antoine, s’est attardé sur l’actualité politique lors d’un point de presse dans la matinée à Port-Louis. Commentant la situation au MMM, il a fait comprendre que « l’avenir de ce parti est très triste car son leader, Paul Bérenger, n’encourage pas les jeunes à émerger. Le MMM s’étrangle autour de Pradeep Jeeha et des enfants du leader, Emmanuel et Joanna Bérenger. »
Dans le même contexte, Serge Antoine a fait ressortir : « Il est grand temps de mettre un terme à la dynastie successive. Le leader historique devrait “step-down” et donner l’occasion à n’importe qui de prendre les rênes. Fode MMM aret rant dan sa bann zwe-la. Line gagn sok pou eleksyon zeneral ek minisipal. Il est temps que Paul Bérenger commence à adopter un profil bas et laisse les jeunes émerger. Nous ne créons pas un leader, il faut le laisser émerger… »
Serge Antoine a également fait comprendre qu’après « les grands coups de nettoyage » du gouvernement, le MNM s’attend maintenant à voir le miracle économique prendre son essor. « Nous attendons impatiemment les projets Tian Li et les Smart Cities », a-t-il dit en substance. Il a aussi commenté le dossier des Chagos, notamment la plainte du MNM au Tribunal de La Haye au sujet de la souveraineté mauricienne et donné des conseils au gouvernement sur les 1 500 Chagossiens invités à retourner dans leur archipel natal.