Sunil Dowarkasing, ancien candidat du MSM au N°17, a réuni ses agents hier soir à la municipalité de Curepipe pour leur expliquer sa décision de rejoindre les rangs du Parti travailliste (Ptr). Accusant de « bassesse » le Mouvement Socialiste Militant (MSM), il a assuré au Ptr qu’il ralliera à son combat les activistes de son ex-parti oeuvrant dans cette circonscription.
« Kan mo pe vini, mo pe vinn ek enn lamass dimounn. Mo pa pou vinn tousel. Tou bann seki finn suiv mwa dan Curepipe ankor pe soutenir mwa, mem mo finn al dan Ptr », a-t-il lancé. Critiquant la manière de procéder du MSM, il a laissé entendre que son recul politique est causé par la présence du MMM au sein du Remake 2000. Pour Sunil Dowarkasing, « se enn lalians moribon ».
« Bérenger pou fer enn hat trick ek fami Jugnauth », a-t-il déclaré, avant de se féliciter du travail qu’il a accompli à Curepipe durant ces dix dernières années et de demander à l’assistance de faire confiance au Ptr. « Avek mo depar, MSM pou revinn inekzistan dan Curepipe. Mo retourn parti-la parey kouma mo ti pran li ena di zan de sela », soutient-il. Sa rencontre avec le Premier ministre, dit-il encore, a été l’élément déclencheur, Navin Ramgoolam lui ayant fait comprendre qu’il était temps pour lui de rejoindre le Ptr. « Zour ki ou zwenn ek Navin Ramgoolam, ou pou vinn travayis », a-t-il lancé. Et d’en appeler à la « solidarité » des anciens activistes du MSM, dont il demande la collaboration.