Les charges de « rogue and vagabond » qui avaient été retenues contre David Sauvage, militant de Rezistans ek Alternativ, ont été rayées en cour de Souillac ce matin, lundi 16 septembre.

David Sauvage ne sera pas poursuivi dans le sillage du rassemblement de Rezistans ek Alternativ à Pomponette, en 2018. Une décision qui intervient notamment suite à la demande de l’adjoint au DPP, Me Rashid Ahmine.

Pour rappel, David Sauvage avait été arrêté en février, la police lui reprochant d’avoir, le 11 mars 2018, empiété le terrain mis à la disposition de Pelangi Resorts pour la construction d’un hôtel à Pomponette.