La décision du ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo, et de celui du Commerce, Ashit Gungah, d’effectuer une ponction de Rs 3 sur chaque litre de carburant pour financer les travaux visant à améliorer la fourniture d’eau à Maurice n’est pas accueillie favorablement par l’Association des Consommateurs de l’Île Maurice (ACIM). « Nous condamnons cette mesure », affirme Jayen Chellum, le secrétaire de cette association.
Vishnu Lutchmeenaraidoo et Ashit Gungah ont annoncé samedi l’intention du gouvernement d’avoir recours à une ponction de Rs 3 par litre de carburant au bénéfice du Build Mauritius Fund. Cette mesure permettra de mobiliser un montant de Rs 1,2 milliard annuellement. Les deux ministres se sont toutefois empressés de dire qu’il n’y aurait aucune augmentation des prix des produits pétroliers sur le marché. Reconnaissant que le prix du carburant s’est effondré sur le marché international pour atteindre US $ 47 le baril, le ministre des Finances a expliqué que, selon les spécialistes, le prix se stabiliserait autour de US $ 60 et US $ 70 en 2015. « Nous avons effectué trois baisses depuis août 2014, durant lesquelles le diesel et l’essence ont baissé de 13 à 14 % », a-t-il déclaré. Durant cette période, le prix de l’essence a baissé de Rs 10.30 et le diesel de Rs 10.15. Par ailleurs, le Rodrigues Subsidy Fund sera réalimenté, le montant prévu dans le cadre de la structure de prix des produits pétroliers passant de 5 sous à 16 sous.
Jayen Chellum rappelle que le Build Mauritius Fund a été introduit dans la structure des prix du carburant l’année dernière par le ministre des Finances d’alors, Xavier-Luc Duval. Ce fonds était venu remplacer le prélèvement effectué pour le paiement des pertes enregistrées dans le cadre du fameux hedging des produits pétroliers. Le secrétaire de l’ACIM souligne que l’ancien ministre des Finances avait, avant les élections, estimé que le prix de l’essence devait baisser de Rs 10. « Maintenant, on vient ajouter Rs 3 sur le coût de l’essence ». De retour d’Afrique du Sud, il fait ressortir que le prix de l’essence dans ce pays est Rs 30 le litre alors qu’il est Rs 45 à Maurice. Pour lui, cette ponction de Rs 3 se fera sentir lorsque le prix de l’essence augmentera à nouveau.