Porgy Ek Bess est une adaptation en créole du célèbre opéra folk de Gershwin datant de 1935. L’initiative de ce projet revient à la Fondation Caudan Communauté qui, à travers ce spectacle 100 % mauricien, souhaite aller à la rencontre des villages et permettre au public de vivre l’art et l’opéra autrement. Le tout dans un cadre plus convivial avec une première représentation prévue le 8 novembre sur le terrain de football de Case Noyale.
La version originale de Porgy and Bess se déroule dans un village de pêcheurs. Elle raconte l’histoire de Porgy, un noir estropié vivant dans les taudis de Charleston, en Caroline du Sud, qui tente de sauver Bess des griffes de Crown, son mari, et de Sportin, un dealer. La version mauricienne, mise en scène par Ashish Beesoondial, s’est construite sur cette histoire d’amour peu ordinaire, avec des personnages réalistes en prise avec des sentiments éternels : l’amour, la passion, la peur, la perte. De plus, le lieu et le contexte de l’histoire, inspirés du roman de l’américain DuBose, sont très semblables aux nôtres. Cette version de Porgy Ek Bess promet donc d’interpeller chaque personne présente, et la troupe ne pouvait pas espérer mieux que d’interpréter en plein air l’oeuvre de Gershwin dans trois de nos villages côtiers : Case Noyale, Mahébourg et Grand Gaube.
Zulu.
Hormis cette nouveauté de déplacer un spectacle dans trois régions différentes de l’île, Porgy Ek Bess nous livre une autre belle surprise, et pas des moindres. Celui qui tient le rôle principal de Porgy n’est autre que Zulu, celui-là même qui a récemment marqué son grand retour sur la scène locale avec le single Métisse et l’album Zulu. C’est une nouvelle facette de l’artiste que le public pourra découvrir dès le 8 novembre prochain, tandis que certains ont déjà pu voir un petit florilège de sa prochaine aventure, lors de la promotion du spectacle dans L’allée des artistes au Caudan Waterfront la semaine dernière. Un buzz bien concocté par l’équipe de Porgy Ek Bess, qui met déjà l’eau à la bouche. En effet, pour cet opéra d’un nouveau genre, le style Gershwin a été transformé. L’arrangement musical a été revu, et les huit chansons prévues dans Porgy Ek Bess seront interprétées et orchestrées pour un groupe de sept musiciens au son du traditionnel séga, ou des instruments de référence comme la ravanne et la maravanne.
Promouvoir l’art mauricien.
La Fondation Caudan Communauté veut marquer le coup avec ce projet de spectacle 100 % mauricien. Shakuntale Jugmohun, la présidente, a expliqué que Porgy Ek Bess est sans conteste l’événement phare 2013 de la fondation. “Nous travaillons sans cesse pour promouvoir l’art à Maurice. Notre but principal est de le rendre accessible à tous les Mauriciens. Cette adaptation de Porgy Ek Bess représente parfaitement notre volonté d’aller à leur rencontre et surtout de valoriser la langue créole, et nos talents.”
Cet opéra revisité à la sauce mauricienne ne sera pas uniquement un spectacle joué en plein air. En effet, une semaine avant le début des deux représentations dans les trois villages choisis, toute l’équipe sera déjà sur place pour proposer gratuitement des ateliers pédagogiques aux enfants et jeunes du village et des alentours. Au programme : théâtre, peinture, chant, danse, expression corporelle, et comment monter un spectacle.
Si l’opéra de Gershwin est à la base d’une durée de trois heures, la version mauricienne a été ramenée à une durée de 1h40mn. Ashish Beesoondial précise cependant que “l’histoire n’a pas été modifiée. Avec Marjorie Barbe qui s’est chargée de la traduction du script et Dean Nookadu qui s’est occupé des arrangements musicaux, nous avons effectué un travail organique pour rendre cette oeuvre bien vivante. Chaque idée a été prise en considération pour se rapprocher du public et offrir un show où chaque spectateur peut facilement s’identifier à un personnage.”
 Traduit en créole, Porgy Ek Bess sera donc un spectacle avec 19 comédiens/chanteurs, avec des visages jusqu’ici inconnus de la scène locale et surtout des jeunes talents qui n’ont pas d’expérience. Le casting est comme suit : Zulu (Porgy); Géraldine Geoffroy (Bess) ; Alain Duvergé (Sportin) ; Josias Antony (Crown) ; Doris Chellen (Maria) ; Anaelle Firmin (Serena) ; Ansha Roy (Clara) ; France Supparayen (Ton Pier) ; Didier Palmire (Jake) ; Fabrice Palmire (Jim) ; Pascal Duvergé (Robin) ; Wendy Simiette (Leila) ; Christabelle André (Sarah) ; Marie Marlene Joseph (Cecilia) ; Marc Donald Joseph (Mike) ; Fabrice Nullacootee (Fabio) ; Didier Verte (Gard 1) ; Jacqueline Appavou (Gard 2) ; et Jean Daniel Villiers comme narrateur.