Du 4 au 6 décembre, la capitale ne sera pas tout à fait la même. Illuminée sur 40 000m2 par des artistes locaux et internationaux, Port-Louis se dévoilera au grand public de 19h00 à minuit, en accès libre et gratuit. Les Mauriciens, petits et grands, auront aussi l’occasion de faire un voyage culturel unique à travers des escapades inventives, gastronomiques et ludiques. Lors d’une conférence de presse tenue jeudi dernier au Caudan, le comité organisateur a donné un aperçu de cette manifestation festive.
À en croire les organisateurs, le public ne saura plus où donner de la tête. Porlwi by light, ce sera une fête immense à travers les rues et lieux de la capitale: la place d’Armes, le Musée d’histoire naturelle, le Jardin de la Compagnie, la Vieille prison, le Théâtre de Port-Louis, l’Aapravasi Ghat, le Caudan Waterfront et le Port brilleront de mille feux. Des activités culturelles et artistiques, dans les rues, avec une sélection des meilleurs artistes locaux et internationaux sont aussi au programme.
Des rues aux décors enchantés, des scènes inattendues prenant vie sur les trottoirs ; des spectacles son et lumière, un éventail de prestations musicales, des performances et animations de rue, des installations lumineuses, de l’art plastique,
La manifestation est pensée comme un parcours à travers la ville, qui n’a ni début, ni fin, où chacun est libre de commencer à n’importe quelle extrémité et de déambuler comme bon lui semble. “Des installations éphémères, des performances inattendues. De la musique à l’angle d’une rue, un piano à une intersection, des musiciens en chemin. La voie publique devient lieu de création. Tout autour, le long de la chaussée, la cuisine mauricienne est quant à elle à portée de bouche. Dans les coins restaurants, les plats se font art. La cuisine locale se mélange dans une harmonie de goûts et d’épices. Au gré des concerts, des danses et des propositions artistiques, la rue se transformera en une escapade culinaire colorée, rythmée et variée, à l’image de sa cité”, disent les membres de Porlwi by light.
Une vision unique, sans précédent, mais qui se matérialisera sans aucun doute, souligne les organisateurs.
L’une des visites les plus surprenantes sera celle de l’ancienne prison de Port-Louis construite par des apprentis, des prisonniers et des travailleurs engagés de 1836 à 1838 et qui a connu de nombreuses exécutions, là où la pendaison et le fouet étaient pratiqués. Selon les organisateurs, “le public découvrira ces espaces clos et pesants, mais où l’imaginaire n’est point encloisonné. Et dans ce milieu carcéral, l’art est capital à l’évasion. Dans une approche contemporaine, l’artiste est invité à envahir la cellule et à libérer son inspiration”.
Le Lord-Maire, M. Kholeegan, a pour sa part tenu à saluer le travail réalisé par l’équipe de PORLWI by light. “Ils ont tout mis en oeuvre pour que cet événement annuel reflète un esprit de fête et de convivialité dans les rues de la capitale. Je suis particulièrement fier et heureux qu’ils aient choisi de mettre en valeur notre ville. J’encourage donc tous les Mauriciens à venir célébrer Port-Louis et la culture mauricienne du 4 au 6 décembre prochain”, a-t-il dit.
L’organisation de PORLWI by Light est pleinement consciente de l’importance de la sécurité lors d’événements populaires de cette envergure. C’est ainsi que l’équipe collabore étroitement avec les autorités sur une planification attentive de terrain, où la police assurera la sécurité de l’événement et celle du public en général, ainsi que le traffic management. “Les policiers quadrilleront tout le parcours et seront présents sur les aires de stationnement et dans les gares, afin que le public puisse circuler sans encombre. Par ailleurs, afin de favoriser la fluidité du trafic, des déviations et des zones de parking ont été définies et seront communiquées au public”, a souligné le Deputy Commissionner of Police, M. Jughroo. En outre, des points de First-Aid sont aussi prévus pour répondre à toute urgence. L’accès au festival sera facilité par les compagnies de transports en commun (UBS,  CNT, TBS, RHT) qui assureront une desserte limitée sur les villes principales jusqu’à 1 heure du matin et à des tarifs normaux. Les routes seront communiquées au public.