Dans une lettre adressée mardi au Premier ministre adjoint Xavier-Luc Duval, Alain Edouard, ex-employé de la Cargo Handling Corporation Ltd (CHCL), a présenté ses excuses et a exprimé ses « sincères regrets » suite à l’incident survenu le 31 décembre dernier, qui lui avait valu d’être licencié. « La question devrait être abordée lors de la prochaine réunion du conseil d’administration de la CHCL, avec pour objectif de trouver une solution au cas d’Alain Edouard, sans pour autant créer un précédent qui pourrait avoir des implications légales sur les conditions d’emplois à la CHCL », souligne-t-on au bureau du Premier ministre adjoint.
La révocation d’Alain Edouard, pour avoir refusé de travailler au-delà de midi fin de l’année dernière, avait provoqué une vive protestation surtout auprès des syndicats qu’auprès des partis de l’opposition. Xavier-Luc Duval, qui avait rencontré le syndicat du port dans le courant de la semaine dernière, avait fait comprendre que la situation évoluait positivement et qu’une solution était en vue.