La Mauritius Ports Authority a reçu lundi une soixantaine de jeunes des institutions tertiaires, dont l’Université de Maurice et le Mauritius Institute for Training and Development (MITD), à l’occasion de la Journée Internationale de la Jeunesse, décrétée par l’ONU.
Cette visite a été organisée par la MPA afin de permettre aux jeunes étudiants de filières techniques et d’ingénierie diverses (mécanique, électrique, civile et autres) de prendre connaissance des filières de carrière dans le domaine maritime. « Tenant compte des préoccupations gouvernementales spécifiées dans la National Youth Policy datant de 2010, la MPA s’est rendu compte qu’un pourcentage conséquent de jeunes était mal orienté académiquement, menant à un manque de main-d’oeuvre dans certains domaines dont celui de la mer », a observé le Port Master, le capitaine Benoît Barbeau. C’est dans le but de faire valoir les métiers marins que 63 jeunes ont été reçus par l’autorité portuaire.
Il est revenu au Port Master d’expliquer ce qu’impliquent les différents métiers. Les étudiants, par voie de présentation électronique, se sont ainsi familiarisés aux tâches des seamen/divers, boatswain/coxswain, pilotes, skippers et autres ingénieurs marins. Ils ont également été informés des parcours de formation nécessaires pour obtenir les qualifications requises pour ce faire. Le Principal de la Mauritius Maritime Training Academy, M. Moorghen, a lui aussi fait part des cours offerts par son institution et des débouchés possibles en mer au terme de ces formations. C’est ainsi que les participants ont pris note des différents types de bateaux où il était possible de faire carrière, paquebots de croisières, pétroliers et autres porte-conteneurs, pour y être maître, second, chef ingénieur, technicien ou encore cuisinier. La journée s’est poursuivie par une visite de la tour de contrôle de la Capitainerie, où les étudiants enjoués ont assisté à l’entrée d’un navire dans le port avec l’aide d’un remorqueur de la MPA. Il ont aussi vu le débarquement de cargo sur le quai numéro 2 avant de terminer leur visite à la Oil Jetty de la MPA.
La MPA compte environ 525 employés et souffre actuellement d’un manque de certains types de techniciens dans son département de la marine. Le Capitaine Barbeau explique également que les jeunes ne sont pas intéressés par la mer, d’où l’idée de les inviter à voir d’eux-mêmes ce qu’implique une vie en mer, ou dans l’enceinte portuaire. Outre la MPA, pas moins d’une cinquantaine d’entreprises maritimes existent dans la port area, allant de la logistique aux ship repairs et dry docking. Les jeunes qui ont participé à la journée d’hier ont avoué avoir découvert un nouvel océan d’opportunités.