Maurice Allet a démissionné de ses fonctions de président de la Mauritius Port Authority hier après-midi à la demande du ministre de tutelle du Port, à savoir le Premier ministre, Navin Ramgoolam.
Maurice Allet a été interpellé puis inculpé par la police dans le cadre de l’enquête sur l’affaire Varma. Cependant, le jour de son inculpation, ses avocats avaient soumis une motion demandant que cette affaire soit rayée, ce qui donne à son inculpation un caractère provisoire.
Dans un communiqué diffusé hier après-midi, Maurice Allet déclare qu’agissant sur des conseils légaux et étant donné que sa motion devant la Cour de district de Port-Louis pourrait prendre un certain temps avant une décision définitive, il a décidé de démissionner comme Chairman de la MPA.
Interrogé par Le Mauricien au sujet de cette démission, le Premier ministre a expliqué avoir répondu à une remarque du député Rajesh Bhagwan à ce sujet faite à l’ajournement au Parlement mardi de la semaine dernière. Il avait alors affirmé que la motion de Maurice Allet allait être débattue dans quelques jours, à savoir le 11 juillet, et qu’il préférait attendre les délibérations de la Cour de district avec de décider si Maurice Allet doit démissionner.
Or, a-t-il expliqué, l’avocat de Maurice Allet étant tombé malade, l’affaire a été renvoyée à plusieurs semaines. « Dans ce contexte je lui ai demandé de soumettre sa démission comme président de la MPA », a dit Navin Ramgoolam.
Rappelons que cette affaire a également entraîné la démission de Yatin Varma comme Attorney General et de Reza Issack comme PPS.