Le référendum qui a tenu la classe syndicale du secteur portuaire en haleine ces dernières semaines a finalement livré son verdict hier après-midi. A l’issue du dépouillement, la Port-Louis Maritime Association (PLMEA) a obtenu 59 % des suffrages, au détriment du Joint Negotiating Panel (JNP), et aura désormais le droit exclusif de représenter les intérêts des travailleurs dans les négociations et des signatures d’accords à venir.
Suite à la proclamation officielle des résultats hier après-midi, avec la PLMEA obtenant les faveurs de 742 employés sur les 1 259 votants, l’Employment Relations Tribunal, avec son président Me Rashid Hossen, devra « issue an order for sole recognition ». Cette séance doit se tenir cet après-midi en présence des représentants du corps syndical. Dans une première déclaration au Mauricien à l’issue de ce dénouement positif, Ashok Subron, négociateur de la PLMEA, a soutenu que « cette victoire est dédiée aux délégués de la PLMEA ayant vécu de près l’histoire du port et qui ont su créer une bonne coalition avec la nouvelle génération d’employés des dix dernières années ».
La PLMEA tient à rassurer que les intérêts des travailleurs seront la première des priorités. « Nous prenons cette victoire avec beaucoup d’humilité et nous rassurons les travailleurs que leurs intérêts seront pris en considération. Nous avons atteint notre objectif : remporter ce référendum contre quatre syndicats menés par la Port-Louis Harbour and Docks Workers Union et le syndicaliste de renom Jack Bizlall. Les travailleurs du port ont exprimé leur choix de manière démocratique. Cette victoire veut dire que l’accord que nous avions signé avec la direction tient toujours bon et que la contestation logée en Cour suprême par l’autre bloc syndical tombera », poursuit Ashok Subron.
Ce dernier ajoute que l’une des premières tâches sera de mettre en application un des points de l’accord concernant la promotion de 300 à 400 employés.
Revenant sur les résultats du référendum, le négociateur avance que « cette victoire marque le retour de la General Workers Federation, à laquelle est affiliée la PLMEA, dans le secteur portuaire. C’est la reprise et la continuité de l’histoire des années 70 ».
Rappelons que le JNP comprenait quatre syndicats : la Port-Louis Harbour and Docks Workers Union, la Docks and Wharves Staff Employees Association, la Maritime Transport & Port Employees Union et la Stevedoring and Marine Staff Employees Association.