Les représentants de la Port-Louis Maritime Employee Association (PLMEA), de la Port-Louis Harbour Workers Union (PLHWU), de la Port-Louis Maritime Employee Authority (PLMEU) et de la Stevedor and Marine Staff Employee Union (SMSEU) ont repoussé l’idée de l’installation d’un Island Terminal. C’était lors d’une conférence de presse récemment pour parler de la situation dans le port.

Rama Valaydon, le principal négociateur, et Alain Édouard, de la PLMEA, trouvent que ce projet « n’a pas sa raison d’être » et ont mis en garde la direction de la Mauritius Port Authority (MPA). « Tan ki nou dan lepor, nou pa pou aksepte sa. Nou dir zot fer bien atansion. Kan pou bizin defann nou lepor, nou pou fer li. Ariv seki ariv. Nou panse li pou plis rantab si ti devlop ansien terminal. Zot pe touy la Cargo Handling Corporation. Zot pe anvi met fi rm prive dan lepor », déplorent-il

Selon Rama Valaydon, le management de la CHC « travaille au ralenti » et ce sont les travailleurs « qui donnent l’exemple ». Il soupçonne aussi que « le management a mis en place une stratégie pour bloquer le bon déroulement du travail » dans ce secteur. « Ils ont un agenda caché », dit-il. Les deux syndicalistes ne comprennent pas pourquoi la Cargo Handling Corporation a investi une somme de Rs 16 millions dans un bâtiment alors que, disent-ils, « les employés n’ont pas suffisamment d’équipements pour travailler ». José François, le président de la PLWDWU, a rappelé que le front syndicat portuaire s’est regroupé pour qu’ils puissent mieux se faire entendre. Il a insisté pour qu’une révision de l’accord collectif, signé en 2016, soit faite et que les autres requêtes soient entendues.

Dans une lettre en date du 30 juillet à la direction de la CHC, le front syndical portuaire a écrit : « All trade unions agree that the 2016 agreement is not wholly obsolete, but it is even proven a bar to increased productivity. For instance, the 2016 agreement provided for 2 vessels to be worked on with up to 5 gantries, whilst toy 3 vessels are being worked with 7’and soon to be 8 gantries being operated. Additional provision should now be made for the increase in volume of container moves that will result from the expected upsurge in traffic services. »