photo illustration

À la suite des informations fournies par un “whistleblower”, une équipe de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) s’est rendue au domicile d’un sexagénaire, rue Edgar Aubert à Port-Louis, lundi muni d’un mandat de perquisition.

L’exercice s’est déroulé en sa présence et en ouvrant une armoire dans sa chambre, la police a découvert une boîte en carton dans laquelle étaient cachées 56 balles, notamment 22 cartouches de 12 mm de la marque Eley Grandprix, 5 balles de 15 mm de la marque Winchester, 10 cartouches Viri de 12 mm, quatre cartouches Tunet de 12 mm, une cartouche spartan de 12 mm, une cartouche de 16 mm, et 32 autres balles.

Interrogé sur l’utilisation de ces objets, le sexagénaire a prétendu qu’ils étaient destinés à la chasse. Sauf qu’il ne possède aucune arme à feu enregistrée aux Casernes centrales. Après son interrogatoire, il a passé la nuit au Moka Detention Centre.