La séance du conseil municipal de Port-Louis d’hier a été très animée. La question, qui a enflammé les conseillers porte sur la consommation d’alcool lors d’une fête de fin d’année dans les loacux de la muncipalité. Le conseiller du PMSD Mamade Kodabaccus avait voulu obtenir des éclaircissements, auprès du Lordmaire Daniel Laurent, sur l’achat de boissons alcoolisées à cette occasion.

Dans un premier temps, le conseiller bleu a voulu savoir si c’est la municipalité qui a réglé la note concernant l’achat de cet item. « Non », a répondu le président du conseil, sans entrer dans les détails. Mamade Kodabaccus a insisté sur le sujet car selon ses informations, « a purchase order was issued by this council to buy alcoholic drinks ». Daniel Laurent a fini par admettre que l’alcool a bien été servi pour la fête de fin d’année. « Il y avait une motion à ce sujet qui a été retirée le 17 décembre 2017. Mais, les boissons avaient déjà été servies le 15 décembre 2017. J’ai alors payé de ma poche ». Ce à quoi, le conseiller du PMSD a demandé si le Lordmaire et le conseil n’étaient pas au courant qu’il était interdit d’acheter et de servir de l’alcool à la municipalité après qu’une motion en ce sens eut été votée quelques mois auparavant. Mamade Kodabaccus devait insister sur le purchase order en observant : « At the time of issuing the purchase order, there was no motion, still there is no motion. In the purchase order, it is mentioned that this will be ratified to the next council. Is this not an illegal act that was committed ? » Daniel Laurent a estimé qu’il n’y avait rien d’illégal, mais il a tout même concédé qu’il était interdit d’acheter de l’alcool pour la mairie. « Pourquoi ce purchase order a été émis alors », devait relancer le conseiller du PMSD.

Le Lord-maire et Mamade Kodabaccus devaient croiser le fer sur un autre sujet concernant une invitation du Smart Island World Congress 2018 auquel le Lord-maire a répondu favorablement. Le conseiller bleu s’est demandé si l’invitation n’était pas plutôt adressée au Chief Executive Officer. Ce à quoi Daniel Laurent a répondu qu’il y avait une erreur sur la correspondance qui était au nom de l’exmaire Oumar Khooleegan. « On leur a écrit pour qu’ils fassent les corrections nécessaires », dit-il. « But we cannot approve a mistake », a insisté le conseiller du PMSD. Finalement, Daniel Laurent a demandé au conseil de passer au vote et l’item a été approuvé. Le conseil a également approuvé un autre déplacement du Lord-maire à Singapour pour le World City Summit en juillet 2018, avec certaines dépenses qui seront encourues par la mairie. « A combien sont estimées les dépenses ? » a demandé Mamade Kodabaccus. « Vous aurez ça après », devait répondre Daniel Laurent. Alors que le conseiller insistait, Daniel Laurent, quelque peu irrité, devait le rappeler à l’ordre. « Vous aurez votre réponse après. Asseyez-vous ».

Par ailleurs, le Lord-maire a indiqué qu’à partir de mars, les conseillers devront utiliser les tablettes qui ont été mises à leur disposition. « Tous les documents vous concernant seront envoyés par courriel et vous devez apporter vos tablettes lors des séances du conseil ». Il a indiqué qu’une réunion sera organisée avec le fournisseur, si c’est nécessaire, pour ceux qui ont des difficultés à passer à l’ère digital