La CID de Port-Louis Sud recherche un consultant ayant un bureau rue Lislet Geoffroy, Port-Louis, soupçonné d’avoir escroqué deux amis qui souhaitaient se rendre au Canada. Dans une déposition logée hier à la police de Pope Hennessy, un habitant de Vallée-Pitot, 43 ans, a déclaré avoir rencontré le suspect grâce à une tierce personne en 2017.

Comme le plaignant voulait immigrer dans un autre pays, il s’est rendu avec un ami chez le consultant, où ils ont tous deux reçu les informations sur les procédures à suivre.

Le quadragénaire dit s’être entretenu à plusieurs reprises avec le suspect et qu’en octobre 2017, l’escroc présumé leur a indiqué que les frais pour une personne désirant immigrer au Canada est de Rs 550 000. Le plaignant a fait un premier versement de Rs 50 000 alors que son camarade lui a remis Rs 25 000. Cet argent était destiné à entamer les procédures.

Le 31 octobre 2017, le quadragénaire a remis un chèque de Rs 200 000 au consultant. Il a déclaré à la police que cette transaction a été effectuée en présence de son ami, tout en remettant à la police le numéro de série du chèque. Pendant plusieurs mois, l’habitant de Vallée-Pitot s’est rendu au bureau du suspect, qui prétendait à chaque fois que les procédures étaient en cours.

À partir de septembre 2018, il n’a plus revu le suspect, dont le cellulaire était éteint, alors que son bureau, lui, était fermé.

Pensant que le consultant était en vacances, le plaignant a attendu encore quelques semaines, mais il a fini par comprendre qu’il a été dupé. Il a alors remis à la police les documents prouvant qu’il a bien effectué les paiements nécessaires et a également donné le nom complet du consultant.

La police s’est rendue hier au bureau de ce dernier mais celui-ci était toujours fermé à clé. Des instructions ont été données à toutes les divisions de l’île pour l’arrêter au cas où il donnerait signe de vie. Cette enquête se déroule sous la supervision du nouveau Divisional commander de Port-Louis, l’ACP Bhunnoo.