La propriétaire d’un supermarché de Port-Louis a rapporté la disparition de Rs 969 080, somme qui se trouvait dans un coffre-fort à l’intérieur du commerce. La CID de Port-Louis Nord a pris le dossier en main mardi pour enquêter. Selon la victime, le vol a été commis entre dimanche et lundi. En se basant sur certains renseignements, une employée du supermarché, âgée de 25 ans, a été emmenée dans les locaux de la police, à Abercrombie, pour interrogatoire.
Lors de l’enquête, les hommes du surintendant Sam Bansoodeb se sont intéressés à une employée du supermarché cambriolé, son époux ayant en effet déjà été interpellé dans le passé pour des cas de vol par effraction. La police la soupçonne d’avoir donné des informations à son conjoint sur le fonctionnement du supermarché de même que sur l’endroit où se trouvait l’argent. Ce qui intrigue la police, c’est que cette habitante d’un faubourg de la capitale était en congé maladie la veille du vol. Cependant, l’employée a tout nié en bloc au cours de son interrogatoire. Par ailleurs, lors d’une perquisition, la police n’a rien trouvé de compromettant chez elle. Elle a tout de même été placée en état d’arrestation et a passé la nuit en détention. Cette Portlouisienne a été traduite au tribunal de Port-Louis dans le courant de la journée pour son inculpation provisoire.
Par ailleurs, une équipe de la CID de Port-Louis et des éléments du Scene of Crime Office (SOCO) ont effectué une descente dans le supermarché hier pour y mener une inspection. Ils ont noté que le lieu où se trouvait le coffre n’était pas sécurisé et qu’il suffisait d’ouvrir une porte endommagée pour y avoir accès. Selon les enquêteurs, le voleur a brisé un cadenas pour ensuite soulever les volets avant de pénétrer à l’intérieur. Ils estiment ainsi que le malfrat avait bien planifié son coup car s’étant directement dirigé vers le coffre, n’emportant rien d’autre dans le supermarché. N’ayant pu obtenir d’images des caméras de surveillance du commerce, ils comptent interroger l’époux de la jeune femme prochainement.
Dans le même registre, cette même unité de la police a appréhendé trois malfrats, dont deux frères, soupçonnés d’avoir commis plusieurs vols dans la région de Port-Louis ainsi que le braquage d’une banque dans le Nord l’année dernière. Leur dernière frasque remonterait à la semaine dernière, où ils sont soupçonnés d’avoir emporté Rs 300 000 d’objets chez un habitant de Vallée-des-Prêtres. Les enquêteurs n’écartent pas la possibilité que ce trio puisse avoir un lien avec le vol survenu dans ce supermarché de la capitale. C’est en se basant sur leur mode de fonctionnement que la police s’intéresse à cette bande. L’enquête se poursuit sous la supervision de l’assistant commissaire de police (ACP), Mohunlall Madhow.