– Le “Sun Princess”, qui se trouvait à La Réunion hier, n’avait pas encore obtenu l’autorisation d’accoster à Port-Louis ce matin

Les services portuaires et ceux de la Santé ont déployé tous les moyens de sécurité pour accueillir deux paquebots de croisière qui font actuellement escale à Port-Louis. Par ailleurs, Sun Princess qui se trouve actuellement à l’île de La Réunion ne doit pas faire escale à Maurice, selon les informations recueillies auprès de la Mauritius Ports Authority (MPA). Il n’a pas eu l’autorisation pour cela.

Azamara en est à sa première visite à Maurice depuis hier. Il est arrivé à Port-Louis en provenance de Singapour avec quelque 690 passagers et quelque 396 membres d’équipage. Il doit quitter l’île demain après-midi. De son côté, le paquebot AidaBlu est arrivé au pays dans la matinée d’aujourd’hui dans le cadre de son programme de tournée dans les îles de l’océan Indien. C’est la dixième fois et dernière fois qu’il vient à Maurice dans le cadre de la saison 2019-2020.

S’agissant du paquebot de croisière Sun Princess qui se trouvait hier à La Réunion, il n’avait pas encore obtenu l’autorisation de faire escale à Maurice ce matin. Ce paquebot a fait escale à La Réunion hier après avoir été refoulé à Madagascar le 13 février. Quelque 2 800 passagers se trouvent à son bord. Son escale à La Réunion a provoqué des protestations de la part d’un groupe de personnes, ce qui a nécessité l’intervention des autorités policières.

Interrogé à ce sujet, le président de la MPA, Ramalingum Maistry, a expliqué que des mesures strictes sont prises par les autorités portuaires et des autorités sanitaires. « La question n’est pas l’appartenance du navire mais la sécurité des personnes et surtout de Maurice », a-t-il dit.

Par ailleurs, le Costa Mediterranea qui était à Maurice à la fin de la semaine est déjà reparti. Le paquebot devrait normalement revenir à Maurice pour une dernière escale, fait-on comprendre.