Hier après-midi s’est tenue une séance spéciale du conseil municipal de Port-Louis. L’occasion pour le Lord maire, Mahmade Kodabaccus, de présenter une motion ayant trait au projet du Quaid-e-Azam Mohamed Ali Jinah Complex, qui sera construit à Plaine-Verte. La motion a été votée à l’unanimité.
Ce projet comprend la construction d’un immeuble de 20 étages qui abriteront, au rez-de-chaussée, une foire de légumes, de viandes et de poissons, et au premier étage une Food Court. Le complexe comprendra également un centre commercial, un hôtel 3 étoiles, ainsi qu’une salle polyvalente.
Le ministère du Logement et des Terres a déjà approuvé l’octroi du terrain nécessaire à l’érection du complexe. C’est un groupe pakistanais que se chargera des travaux de construction. Ce dernier avait en effet approché la mairie de la capitale pour faire part de son intérêt pour un tel projet, et ce dans le cadre des échanges entre Maurice et le Pakistan. Pour marquer ces échanges, le complexe portera d’ailleurs le nom du fondateur de la République du Pakistan.
Le projet sera réalisé selon le système Build, Operate and Transfer (BOT). La motion du Lord maire présentée hier porte sur un aspect des termes de l’accord qui sera signé entre la mairie et les promoteurs. Cet aspect porte sur le délai que prendra le transfert du bâtiment au nom de la municipalité : au départ, il était ainsi prévu que cela se fasse après trois termes renouvelables de 20 ans. Mais la partie pakistanaise a suggéré que le transfert intervienne après 60 ans, après quoi la mairie deviendra totalement propriétaire.
Le Memorandum of Understanding (MoU) est presque finalisé, indique le Lord Maire. Il sera probablement envoyé au groupe pakistanais la semaine prochaine et, une fois l’aval des autorités obtenu, le projet pourra démarrer. « Ce sera un bijou dans la capitale », affirme Mahmade Kodabaccus, qui a eu l’occasion de voir la maquette du complexe, qu’il qualifie d’ailleurs de « très artistique ».