Spectacle de désolation dans la soirée d’hier à la rue Royale, Port-Louis, avec la quincaillerie Monaco ravagée par un important incendie. Selon les premières informations disponibles, le sinistre s’est déclaré peu avant 20 h dans ce vieux commerce situé dans un endroit stratégique à la rue Royale, peu après la quincaillerie A1, en direction du Nord. L’alerte a été donnée à 19 h 57 et une équipe de la caserne de Port-Louis devait dans un premier temps être dépêchée sur les lieux. Toutefois, compte tenu de l’ampleur du feu, les pompiers affectés aux casernes de Coromandel, Quatre-Bornes et Curepipe sont successivement venus prêter main forte.
Les soldats du feu étaient engagés dans un délicat exercice, vu que le feu se propageait rapidement jusqu’au toit de la quincaillerie, le bâtiment étant en bois et tôle. Les risques d’explosion n’étaient pas écartés à cause de la présence de thinner et peinture dans l’entrepôt de la quincaillerie. Les équipes de pompiers tentaient toujours de circonscrire l’incendie aux alentours de 21 h 30 alors que la foule massée sur cette partie de la rue Royale commençait lentement à se disperser.
Selon les premières indications hier soir, le thinner et la peinture pourraient être à l’origine du sinistre. La police a initié une enquête en vue d’établir la cause et les circonstances exactes. Hier soir, aucune évaluation des dégâts n’était encore disponible mais les pertes devraient être conséquentes compte tenu de l’ampleur de l’incendie.