« C’est un grand honneur d’être élu Lord-maire. Je suis prêt à relever le défi et à travailler pour mon pays. » C’est en ces termes que s’est exprimé Jenito Seedoo, suite à sa nomination en tant que Lord-maire hier à la salle du Conseil municipal. Son adjoint est Yusuf Mohungeer, qui avait assumé les mêmes fonctions pendant trois mois. Ils sont tous deux du MMM.
Le lord-maire sortant, Dorine Chukowry, a d’abord remercié son leader, Paul Bérenger, qui dit-elle a placé toute sa confiance en elle. « Je pars avec le sentiment d’avoir accompli du bon travail. 35 routes ont été complètement refaites. Il y a eu une vingtaine de projets de drains, de création d’espaces verts, l’aménagement de terrains sportifs, la rénovation d’écoles maternelles. Des projets qui ont été bénéfiques aux citadins. C’est un travail d’équipe qui m’a permis d’atteindre mes objectifs. »
Ingénieur de profession, âgé de 35 ans, le nouveau Lord-maire affirme que sa mission ne fait que commencer et qu’une de ses priorités est de se mettre au service des citadins. Il a eu une pensée pour sa mère décédée. Parmi ses projets, le reingeenering processus, un service de gestion des doléances qui sera actif au-delà des heures de bureau. Il veut aussi collaborer avec des institutions tertiaires, revoir l’état des drains, lancer des plans d’actions au plus vite afin que Port-Louis retrouve son éclat. « Je voudrais voir Port-Louis fleurir et on compte planter des fleurs au Jardin de La Compagnie. L’embellissement de Port-Louis, avec un coin verdure, fait aussi partie de mes projets. »
Cet ancien étudiant de l’Université de Maurice dit avoir rejoint les rangs du MMM en 2003. En 2008, il a été élu président de l’aile jeune du parti. « Je suis fier d’être aujourd’hui Lord-maire. Mes remerciements vont à Reza Uteem et Veda Baloomoody. J’ai hâte de me mettre au travail pour servir ma ville. »
À noter que pour l’élection du Lord-maire et de son adjoint, trois membres du MSM et deux membres du PTr se sont abstenus.