Alain Robert, surnommé l’homme araignée et qui pratique depuis 1994 l’escalade de gratte-ciel à travers le monde, était invité par Mauritius Telecom pour grimper hier la MT Tower, sous le regard attentif du public. L’escalade a débuté à 12 h 20. Au bout d’à peine trente minutes, le français âgé de 50 ans était déjà au sommet du bâtiment haut d’environ 80 mètres.
Mauritius Telecom a voulu réaliser un coup médiatique dans le cadre du lancement commercial du réseau 4 G d’Orange. Cet événement a créé un véritable buzz. Plusieurs personnes ayant entendu parler des exploits du grimpeur français à travers les médias étrangers, ont voulu constater de leurs propres yeux les prouesses techniques de celui que les médias ont baptisé l’homme araignée ou le spiderman français.
À l’heure du déjeuner, plusieurs curieux se sont rassemblés dans les rues entourant le bâtiment de Mauritius Telecom pour être en mesure de contempler ce spectacle rarissime à Maurice. Des employés dans les bâtiments proches de la tour ont arrêté leurs occupations pour regarder l’ascension de l’homme araignée qui a notamment gravi la plus haute tour du monde, le Burj Khalifa à Dubaï, haute de 828 mètres, en mars 2011. Un exploit réalisé en 6 heures, 13 minutes et 55 secondes.
Il est 12 h 20 et Alain Robert, retenu par une corde de sécurité, se dirige vers l’extrémité du bâtiment de MT et salue les spectateurs se trouvant sur le bâtiment en face de la tour de MT et les badauds au bas dans la rue. Visiblement, l’homme n’a pas peur du vide. Il prend une gorgée d’eau, enfile ses gants sous l’oeil du cameraman et producteur Jean-Michel. Il commence ensuite son escalade à l’aide de ventouses et non pas à mains nues comme il a l’habitude de le faire. Pour des raisons de sécurité, nous explique-t-on.
À pratiquement un quart de son parcours, Alain Robert s’arrête pour saluer une nouvelle fois son public. Il effectue même un appel à un proche pendant une trentaine de secondes. Tranquillement, il remet son téléphone dans sa poche sans se soucier du vide qui l’entoure. Au bout de presque 25 minutes, soit à 12 h 45, il atteint le sommet de la MT Tower et agite le drapeau de la 4 G d’Orange.
L’homme araignée effectue ensuite la première communication vidéo sur le réseau 4 G d’Orange avec le CEO de Mauritius Telecom, Sarat Lallah, qui se trouvait sur le toit de l’immeuble Médine Mews, situé en face de la tour de MT. « Je ne savais pas trop ce qui m’attendait. J’avais vu seulement quelques photos de la tour avant mon arrivée », confie-t-il à son interlocuteur. L’ascension, dit-il, a été sans surprise. Cela a même été un régal, ajoute l’homme araignée, malgré le fait qu’une de ses ventouses se déchargeait rapidement.