L’Association Internationale des Maires francophones (AIMF) a réitéré son soutien financier pour les travaux de rénovation du théâtre de Port-Louis à travers son secrétaire permanent, Pierre Baillet, lors d’une visite de courtoisie au ministre des Administrations régionales Anwar Husnoo. L’AIMF financera à hauteur de 300 000 euros (Rs 12 M) les travaux de rénovation de cet édifice.
De passage à Maurice, le secrétaire permanent de l’AIMF a rencontré Anwar Husnoo pour discuter des points visant à améliorer la gestion municipale des villes faisant partie de l’association et contribuer au renforcement de la démocratie locale, et d’évaluer les différents projets financés par l’association. Il était accompagné de Laurent Jaboeuf, consultant à l’AIMF. La rencontre a eu lieu en présence du Lord-maire Oumar Kholeegan et du secrétaire de la mairie de Port-Louis, Jairaj Mulloo.
L’AIMF s’engage à mettre en oeuvre des politiques locales communes entre les villes de l’océan Indien et encourage les maires à lancer des projets communs tels que le recyclage des déchets et la production énergétique. L’AIMF est un réseau des collectivités locales francophones se retrouvant autour de valeurs communes. Elle concourt à une meilleure gestion des collectivités, favorise les échanges d’expériences, mobilise l’expertise territoriale francophone et finance des projets de développement. L’AIMF a pour objectif de résoudre les problématiques des villes par des actions sociales renforcées et favorise les échanges d’expériences entre les îles.
La mairie de la capitale a récemment bénéficié d’une aide financière de 40 000 euros de l’AIMF pour effectuer des travaux de rénovation d’un immeuble pour abriter le Musée de l’Histoire de Port-Louis. L’AIMF a déjà sponsorisé des projets figurant dans le “Parcours Culturel” tel que la rénovation du Musée de la Photographie et la construction d’un centre polyvalent à Cité-Briqueterie, entre autres. L’association a également sponsorisé des cours destinés aux officiers municipaux dans les domaines de l’administration, l’informatique et les ressources humaines. Rappelons que la ville de Port-Louis est, depuis 1979, un membre fondateur de l’AIMF, qui regroupe 253 membres dans 48 pays francophones.