La Présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, ainsi que d’autres personnalités, dont le secrétaire général de la Commission de l’océan Indien (COI) Jean-Claude de L’Estrac et le chargé d’affaires de la délégation de l’Union européenne (UE) Aldo Dell’Ariccia, ont marché ce midi de la Government House à la cathédrale St-Louis pour inviter les Mauriciens à participer à la Fête de l’Énergie verte, qui se tiendra vendredi sur l’esplanade du Port-Louis Waterfront à partir de 20 h.
Jean-Claude de L’Estrac a fait ressortir que la COI a lancé, sous le programme Énergies financé par l’UE, un appel aux producteurs potentiels de la région pour présenter des projets de production d’énergies renouvelables. « L’idée est de promouvoir la production dans tous les domaines – biomasse, éolienne, hydraulique, énergie propre, fiable et durable. » Ces projets peuvent bénéficier d’un financement à hauteur de 50% qui, dans certains cas, peuvent atteindre un montant de 500 000 euros. Il espère que ces projets montreront qu’il est possible de produire et d’utiliser les énergies renouvelables. « Nous avons intérêt à protéger notre environnement et nos ressources, qui ne sont pas durables. Il nous faut mettre en place une stratégie régionale et revoir notre mode de fonctionnement », a-t-il avancé.
La Fête de l’Énergie verte sera marquée par une exposition réalisée par des entreprises du secteur des énergies renouvelables, une représentation gratuite du spectacle de marionnettes “La conférence du Professeur Artick” – qui s’adresse aux enfants de 9 à 11 ans – et un spectacle autour des énergies renouvelables avec des artistes mauriciens et la participation de Yoann Fréget, gagnant de la saison 2 de l’émission The Voice.